Nous célébrons ce 11 novembre l'armistice qui mit fin à la Première Guerre mondiale en 1918. Le 9 novembre dernier, une messe en l'honneur des morts de la Grande Guerre a été célébrée en la cathédrale Saint-Pierre à Montpellier. Retrouvez l'homélie du P. Christian Chanliau.

Frères et sœurs dans le Christ,

Il y a cent ans le premier conflit mondial avait commencé depuis presque quatre mois et fait des milliers de morts, avant d’aller plus loin dans cette réflexion je voudrai citer quelques vers de Charles Péguy qui trouvera glorieusement la mort à la tête de ses hommes dans les premiers mois de la guerre :

« Heureux ceux qui sont morts pour la terre charnelle,
Mais pourvu que ce fût dans une juste guerre.
Heureux ceux qui sont morts pour quatre coins de terre.
Heureux ceux qui sont morts d'une mort solennelle.

Heureux ceux qui sont morts pour des cités charnelles.
Car elles sont le corps de la cité de Dieu.
Heureux ceux qui sont morts pour leur âtre et leur feu,
Et les pauvres honneurs des maisons paternelles.

Heureux ceux qui sont morts, car ils sont retournés
Dans la première argile et la première terre.

Heureux ceux qui sont morts dans une juste guerre.
Heureux les épis murs et les blés moissonnés »

Ces splendides vers, sont le reflet du patriotisme de tout une nation blessée par la défaite de Sedan en 1871 et l’annexion de l’Alsace et de la Moselle à l’Allemagne, l’esprit de revanche règne malgré les tentatives des mouvements pacifistes qui s’incarnent dans l’image de Jean Jaurès assassiné à la veille de la guerre.

Le bilan humain de la Première Guerre mondiale s'élève à environ 9 millions de morts et 8 millions d’invalides, soit environ 6 000 morts par jours. Proportionnellement, en nombre de combattants tués, la France est le pays le plus touché avec 1,4 million de morts et de disparus, soit 10 % de la population active masculine.

L’ évangile que nous venons d’entendre a été écrit il y a environ 2000 ans et pourtant il semble avoir été écrit pour notre temps.

Pour l’Evangile, une pluie de feu et de souffre tombent sur les hommes et les font mourir…Ceux qui ont vécu la bataille de Verdun en 1916 et qui est un des grands symboles de la Grande Guerre, ont été, d’une manière réelle sous une pluie de feu, d’obus, de gaz, tout autant à Douaumont, qu’à Fleury, à Vaux, à Vauquois, à Montfaucon, au Bois des Cors, les trois années que j’ai passé à Verdun comme aumônier de la 10e Division Blindée, m’ont permis de découvrir en profondeur ce que dut être « l’enfer de Verdun », l’enfer de la « Grande Guerre ».

Nous sommes rassemblés dans cette cathédrale pour faire mémoire de tous ceux qui sont morts pour la France, pour tous ceux qui ont fait le sacrifice suprême de leur jeune vie pour notre liberté, pour ceux qui encore aujourd’hui au-delà de nos frontières donnent leur vie en luttant contre le terrorisme abject afin qu’ici en France, autant que faire se peut, nous vivions dans la sécurité et la paix. Notre soif du bien vivre ne doit pas nous faire oublier le drame des populations iraquiennes, syriennes, maliennes et la liste n’est pas exhaustive.

Nous devons penser aussi à ceux qui survivent aux horreurs des conflits, qui y ont perdu un être cher, et qui doivent se reconstruire intérieurement pour continuer la route de la vie.

Parmi vous certainement, plusieurs ont vécu les conflits indochinois et algériens, plus récemment ceux du Liban, du Tchad, des Balkans, d’Afghanistan, du Centrafrique, de Côte d’Ivoire, du Mali, partout les mêmes horreurs se dévoilent aux yeux de nos soldats.

Oui, la mémoire de nos soldats morts au combat nous est chère et c’est pourquoi nous leur faisons l’offrande de notre prière, cette prière qui prend sa source dans le sacrifice suprême du Christ sur la Croix du salut,  mais aussi dans la lumineuse aurore du matin de Pâques. Car la vie va vers la Vie, la vie de nos soldats comme celle de tout homme « n’est pas détruite elle est transformée » et devient éternelle dans la gloire du Ressuscité.

Ceux qui sont morts sur les champs de batailles sont l’honneur de notre patrie, leur sang versé doit nous rappeler que la paix est le bien le plus précieux de l’humanité et que notre engagement pour cette cause doit être celui de tous les hommes de bonne volonté, le grand texte du pape Jean-XXIII « Pacem in Terris », publié au lendemain de la crise de Cuba qui faillit précipiter le monde dans le premier conflit nucléaire, reste pour nous une référence majeure.

Au lendemain des guerres les survivants veulent construire un monde meilleur, c’est ainsi qu’au lendemain du second conflit mondial des hommes se sont levés, tels Jean Monnet,  Robert Schuman, et bien d’autres, pour construire l’Europe, afin que les tragédies du passé ne se reproduisent plus, cette Europe nous garanti la paix depuis 65 ans, cette Europe malgré parfois ses lourdeurs ou ses faiblesses qui nous font douter d’elle est nécessaire à notre continent, mais doit revenir sans cesse à la source et à l’esprit de ses fondateurs.

La France est-elle aujourd’hui digne de tant de sacrifices consentis au cours des siècles sous les plis sacrés de notre drapeau qui porte inscrit en lettres d’or la devise de notre patrie : « Liberté, Egalité, Fraternité » ?

Nous en sommes dignes si nous continuons à avoir l’esprit de sacrifice.

Le 11 novembre sera la fête de Saint Martin, cet officier romain qui partagea son manteau pour couvrir un pauvre erre qui avait froid…que faisons-nous concrétement aujourd’hui pour recouvrir les pauvres de notre pays du manteau de l’Egalité et de la Fraternité ?

Sommes-nous capables de renoncer à quelques avantages pour bâtir ce monde meilleur auquel aspiraient les poilus survivants ?

Comment rendre un hommage sans faille à ceux qui sont morts pour nous sans œuvrer pour la justice sans laquelle la paix ne serait qu’un leurre ?

L’hommage aux morts pour la France doit dépasser le temps d’une messe et d’un dépôt de gerbes au monument aux morts une fois l’an. L’hommage aux morts, c’est nous engager pour la dignité de l’homme et lui ouvrir une route d’espérance.

La France est capable de cela, aujourd’hui, en ce 9 novembre, pensons qu’il y a 44 ans s’éteignait le Général de Gaulle à Colombey les deux Eglises, aux heures des épreuves du pays il avait su ouvrir une brèche d’espoir, cet homme pétri par la mystique de Péguy et de Maritain a aussi été un officier combattant, trois fois blessés, durant la guerre de 14-18, il sera par deux fois au rendez-vous de l’histoire de France quand celle-ci eut besoin de lui, je voudrai en guise de conclusion vous laisser ces mots puisés dans les « Mémoires d’Espoir » et qui peuvent aiguiser notre devoir d’engagement au service de notre pays :

« La France vient du fond des âges. Elle vit. Les siècles l’appellent….Y habitent des peuples qu’étreignent au cours de l’histoire, les épreuves les plus diverses, mais que la nature des choses pétrit sans cesse en une seule nation…Mais de par la géographie du pays qui est le sien, de par le génie des races qui la composent, de par les voisinages qui l’entourent, elle revêt un caractère constant qui fait dépendre de leurs pères les français de chaque époque et les engage pour leurs descendants…Aussi l’Etat qui est en charge de la France, est-il en charge, à la fois, de son héritage d’hier, de ses intérêts d’aujourd’hui et de ses espoirs de demain… »

Amen.

Sur le même sujet

Deux ordinations pour l'Eglise de l'Hérault, dimanche 17 mai 2015

Le dimanche 17 mai, à la cathédrale de Montpellier, Mgr Pierre-Marie Carré ordonnera, au cours de la même célébration, Paul N’Guyen Dinh Tram prêtre, et Humberto-Luis Pabon Castellar diacre en vue du sacerdoce.

Read More...

Printemps pour le Christ

Samedi 28 mars, le secteur Béziers rural et littoral s'est rassemblé sur le thème du "Printemps pour le Christ". Retour en images.

Read More...

Retraite pour la paroisse Saint-Bauzille du Coulazou

Pour la dixième année consécutive, un groupe de paroissiens de Saint Baudile du Coulazou s'est rendu à l'Abbaye d'En Calcat, les 31 janvier et 1er février. Le week-end de retraite avait comme thème : Prier dans le silence. Cette approche a été facilitée par le cadre et la nature d'En Calcat et un moine a aidé les retraitants à comprendre ce que représentait le silence dans leur quotidien, en évoquant la règle de Saint-Benoît.

Read More...

La messe télévisée à Montpellier

L'église Sainte-Bernadette à Montpellier acueillera dimanche 30 novembre à partir de 10h30 les caméras du Jour du Seigneur pour une retransmission en direct de la messe dominicale célébrée par l'abbé Jean-Sébastien Strumia, curé de la paroisse, et concélébrée par les prêtres de la paroisse.

Read More...

Aide à l'Église en Détresse

A Sète, les 10 et 11 octobre

Messes avec prédications du P. Joseph Mwamba de la République Démocratique du Congo.

  • Samedi, à 18h, à la chapelle Notre-Dame de la Salette.
  • Dimanche, à 9h30, à la chapelle Saint Pierre et à 11h, à l’église Sainte -Thérèse.

Read More...

Messe des Macchabées à Montpellier

Vendredi 17 Octobre, en la vigile de la Saint Luc se tiendra la soirée de rentrée des étudiants, médecins et professionnels et acteurs de santé catholique.

Read More...

Ordination diaconale de Jean-Michel Bisserbe

Dimanche 7 juin 2015, à 16h30, Mgr Pierre-Marie Carré ordonnera diacre permanent Jean-Michel Bisserbe, en l'église Notre-Dame de la Paix à Montpellier.

Read More...

L'Assomption de la Vierge Marie célébrée à Notre-Dame des Tables

Retour sur la fête de l'Assomption du 15 août dernier avec un coup de projecteur sur la messe célébrée en la basilique Notre-Dame des Tables à Montpellier, sainte patronne de la ville.

Read More...

Pèlerinage diocésain à Lourdes du 16 au 20 juillet 2015

 "Lourdes la joie de la mission" sera le thème pastoral du prochain pèlerinage diocésain de Montpellier à Lourdes, du 16 au 20 juillet prochain.

Read More...

Fête de l'Ascension : Entrer dans la gloire de Dieu

Jeudi 14 mai, les paroisses de l'Hérault fêtent l'Ascension (voir les horaires de messe). L'Ascension est célébrée quarante jours après Pâques et marque l’élévation au ciel de Jésus Christ après sa résurrection et la fin de sa présence sur Terre.

Read More...

François d’Assise

François d’Assise : un chemin pour notre temps. Les divers ordres franciscains de l'Hérault se réunissent le dimanche 5 octobre pour fêter leur saint patron, François d'Assise.

Read More...

Fête patronale de Notre-Dame des Tables

Cette fête se déroulera ce dimanche 31 août. Notre-Dame des Tables est la patronne de Montpellier. Comme tous les ans et traditionnellement, une procession de la Vierge noire a eu lieu le 15 août au soir dans les rues de Montpellier.

Read More...

« Servir le Christ en servant les autres »

Jean-Michel Bisserbe a été ordonné diacre permanent dimanche 7 juin en l’église Notre-Dame de la Paix à Montpellier.

Read More...

Fin d'année pour l'éveil à la foi

Le P. David Cortès et les catéchistes de la paroisse Notre-Dame des Vignes ont invité enfants et parents à se rassembler pour clôturer l'année de catéchèse le 6 juin à la chapelle Notre-Dame du Bon Secours à Maureilhan.

Read More...

Chaîne de prière pour les chrétiens d'Orient

Lundi 8 décembre, lors de la fête de l'Immaculée Conception, à Béziers, les catholiques étaient invités à participer à la chaîne de prière en union avec les Eglises d’Orient, dans la plupart des lieux de culte de la ville. La messe a été célébrée par Mgr Carré dans une église entièrement restaurée. Revivez l'évènement en Images.

Read More...

Premier rassemblement interdiocésain des équipes du rosaire

Le 16 octobre dernier, s’est tenu à Perpignan, le rassemblement interdiocésain des Equipes du Rosaire de l’Hérault et des Pyrénées-Orientales ; pour la première fois, les équipes du Rosaire de ces deux diocèses avaient décidé d’organiser main dans la main leur rassemblement annuel. Retour en images.

Read More...

Confirmations d'adultes à Montpellier

Dimanche 24 mai 2015, 80 personnes de 19 à 74 ans ont reçu le sacrement de confirmation par Mgr Pierre-Marie Carré, archevêque de Montpellier, Mgr Claude Azéma, évêque auxilliaire, et le P. Bertrand Lacombe, vicaire général, en la cathédrale Saint-Pierre à Montpellier.

Read More...

50 ans de l'église Saint-Martin à Montpellier

C’est parée de ses nouveaux atours, des murs jaunes et blancs, que l’église Saint-Martin a accueilli les paroissiens, ce dimanche 5 octobre 2014, pour une messe inaugurale présidée par Mgr Claude Azéma.

Read More...

Veillée de prière pour la vie

A l'occasion de la rentrée dans l'Avent et en réponse à l'appel des papes Benoit XVI et François, Mgr Pierre-Marie Carré présidera une veillée de prière pour la vie, samedi 29 novembre en la cathédrale Saint-Pierre à Montpellier, à partir de 20h.

Read More...

Fête de la Saint Roch, le 16 août 2015

Les Fêtes de saint Roch de Montpellier : les Montpelliérains, tous âges confondus, vont se retrouver le dimanche 16 août 2015 au sein de cette grande fête populaire et religieuse, bannissant tout sentiment d’appartenance, de classe et toute divergence d’opinion et accueillent avec bonheur les visiteurs et pèlerins du monde entier.

Read More...