Une nouvelle année à CapMissio au service de la jeunesse !


Voilà déjà trois ans que le projet de CapMissio est lancé sur le diocèse de Montpellier. L’intuition est simple et répond à un double besoin : celui des jeunes et celui de l’Eglise. Commençons par le besoin des jeunes : beaucoup d’étudiants se sentent démunis pour répondre de leur foi. En soirée, avec des amis, ils sont souvent confrontés à des questions et se trouvent en manque d’arguments.
 
Comme beaucoup de jeunes de cette génération, leur cœur est solidement attaché au Christ, mais ils manquent de formation. D’un autre côté, nous avons le besoin de l’Eglise. C’est un secret pour personne que l’Eglise peine à rejoindre le monde de la jeunesse. Le Pape Jean-Paul II répétait souvent que « les meilleurs apôtres des jeunes sont les jeunes eux-mêmes ». Le problème, c’est que L’Eglise manque de jeunes formés et surtout disponibles ! CapMissio répond à ce double besoin : elle permet à des jeunes de prendre une année de césure pour recevoir une formation solide et elle les envoie en mission pendant toute l’année, en particulier auprès des autres jeunes !
Il existe seulement trois écoles de ce type en France, une dans le Tarn, l’autre à Paray le Monial, et la troisième à Montpellier. La particularité de CapMissio est d’être « diocésaine », complètement insérée dans une pastorale diocésaine et étudiante. C’est la première école de ce type en France. Une autre particularité est que la formation est diplômante, les jeunes suivent des cours au Centre Universitaire Guilhem de Gellone. Pour manifester l’implantation de cette nouvelle école de Mission au cœur de la pastorale étudiante, Mgr carré a souhaité construire un bâtiment neuf sur le terrain de la paroisse étudiante Sainte Bernadette. Il répondait ainsi du même coup à un autre souhait porté par la pastorale étudiante depuis plusieurs années, celui de créer un foyer d’étudiants diocésain. Dans ce même bâtiment sont donc regroupés les étudiants qui consacrent une année complète à la formation et à la mission, les « CapMissionnaires », et les étudiants qui continuent leurs études en vivant au foyer avec un engagement pastoral. A la rentrée 2015, nous avons accueilli la première promo de CapMissio. Ils ont effectué une cinquantaine de missions diverses et variées. Plusieurs missions auprès des jeunes : en milieu scolaire dans plusieurs collèges et lycées privés, auprès de plusieurs aumôneries de jeunes dans le diocèse. Ils ont participé activement à tous les temps forts de la Pastorale étudiante du diocèse. Ils ont effectué aussi des missions de solidarité : auprès des SDF par des maraudes régulières, du soutien scolaire dans les camps de Roms, des visites auprès des enfants dans les hôpitaux, et auprès des personnes âgées dans plusieurs maisons de retraites. Ce fut une année très riche pour chacun. Sur les huit jeunes engagés dans cette première promo, deux sont entrés au séminaire.Pour cette nouvelle année 2016, il y a du nouveau !

 

Désormais les 12 jeunes étudiants du foyer et les 6 CapMissionnaires de la nouvelle promo partagent beaucoup plus de moments en commun : ils dinent ensemble tous les soirs, ont une messe et une soirée conférence tous les mardis soir. Ils ont souvent des soirées à thème, participent à des récollections ou font des sorties ensemble. Cela donne une dynamique encore plus grande au projet initial. Merci à tous ceux qui nous soutiennent dans cette belle aventure, nous confions cette nouvelle année à vos prières pour que les jeunes de CapMissio puissent répondre pleinement à l’appel du pape Jean-Paul II : « Pour chaque nouvelle génération il faut des apôtres nouveaux. Et voici que naît pour vous une mission spéciale : vous, les jeunes, vous êtes les premiers apôtres et évangélisateurs du monde de la jeunesse » Compostelle 1989
 
 
Père René-Luc
 
Plus d’infos sur : www.capmissio.com