Première visite pastorale de Mgr Maroun - Nasser GEMAYEL

Évêque des Maronites de France  à la Communauté Maronite de l’Hérault

Le 04 et 05 Février 2017


C’est avec joie que la communauté libanaise de l’Hérault

et son prêtre accompagnateur,  le Père Gabi RADY vous invitent à participer à ce programme :


Samedi 4 février.


           Eglise de St Bernard à Lattes

-         16h00 Rencontre  avec Mgr Gemayel pour celles et ceux qui souhaitent faire entendre leur voix et leurs souhaits.


-         17h15  Conférence de Mgr  Gemayel



-         18h30 Apéritif



Dimanche 05 février


       Cathédrale de St Pierre à Montpellier


-         10h30 Messe selon le rite Maronite en l’honneur de St Maroun  présidée par Mgr GEMAYEL, en présence de Mgr Pierre-Marie CARRE Archevêque de Montpellier
        
-          12h30 repas libanais.


Le déjeuner de clôture de la visite pastorale de Mgr GEMAYEL

Aura lieu au Restaurant Al Nafoura

Place de Venise - Odysseum 34000 Montpellier.

Sur inscription au 0467247825 ou bien le 0678439773

Samedi 28 janvier dernier près d’une centaine membres d’EAP (Équipe d’Animation Pastorale) étaient rassemblés pour leur journée annuelle autour de l’évêque Mgr Carré. Celle-ci avait pour thème la pastorale familiale et en particulier l’attention à accorder aux parents.

Mgr Carré a débuté par une conférence sur sa lecture de la dernière exhortation apostolique post-synodale du Pape François : La joie de l’amour. Il a notamment mis en évidence les problèmes d’individualisme et de la culture du provisoire à dépasser. Dans ce contexte, il a rappelé la place prépondérante de la famille comme première cellule d’Eglise, et le mariage comme vraie vocation, à l’image de l’alliance que Dieu fait avec chacun de nous par le baptême, et avec une portée missionnaire. Dans les situations difficiles, il a encouragé à l’accueil et l’accompagnement, selon la loi de la gradualité.

Des ateliers de réflexion ont fait suite, en groupe, autour de trois problématiques : qui sont les parents aujourd’hui ?, comment les rejoindre et comment accueillir leurs demandes ? Les échanges ont été riches. Si les difficultés des parents sont souvent mises en évidence (matérialisme, dépassement, absence de valeurs, absence de limites, etc), les membres des EAP se sont longuement interrogés sur la place et le rôle de l’Église par rapport à ces parents. L’une de leurs convictions majeures tient à la capacité des chrétiens à les rejoindre, là où ils en sont, sans jugement, avec bienveillance et écoute. Dans un second temps, il a semblé essentiel de pouvoir associer les parents, non pas comme de simples destinataires, mais comme de vrais partenaires, dans l’éducation religieuse de leurs enfants. A cette occasion, il pourrait leur être également proposé des temps pour les former et les nourrir.

L’après-midi a été consacrée aux rencontres des EAP en secteurs paroissiaux, pour dégager les problématiques communes et des premières pistes de travaux en équipe à l’échelle de l’inter-paroisses. Mgr Carré a fini la journée par une lectio divina de la parabole du bon pasteur, en Jn 10, 1-18. Le Christ, bon pasteur par excellence, est la porte pour accéder à la foi ; son exemple nous encourage à avoir le souci de tous, et en particulier ceux qui sont loin, à rechercher l’unité.

Les retours des participants pour la journée étaient très enthousiastes, avec une vraie prise de conscience de la place des familles dans la pastorale du diocèse, notamment grâce à l’intervention de notre évêque. Les membres des EAP ont également pu mesurer tout l’enjeu de la collaboration pour être en mesure de bien accueillir et former ces parents : à l’échelle de la paroisse entre les différents groupes, autour d’échanges en secteurs mais aussi à partir de ressources diocésaines (services, mouvements…). Tous étaient unanimes pour approfondir ces problématiques lors de rencontres ultérieures…

                               PJ Cottalorda, membre de l’IDF (membre de l’EAP de Ste Bernadette)