Samedi 28 janvier dernier près d’une centaine membres d’EAP (Équipe d’Animation Pastorale) étaient rassemblés pour leur journée annuelle autour de l’évêque Mgr Carré. Celle-ci avait pour thème la pastorale familiale et en particulier l’attention à accorder aux parents.

Mgr Carré a débuté par une conférence sur sa lecture de la dernière exhortation apostolique post-synodale du Pape François : La joie de l’amour. Il a notamment mis en évidence les problèmes d’individualisme et de la culture du provisoire à dépasser. Dans ce contexte, il a rappelé la place prépondérante de la famille comme première cellule d’Eglise, et le mariage comme vraie vocation, à l’image de l’alliance que Dieu fait avec chacun de nous par le baptême, et avec une portée missionnaire. Dans les situations difficiles, il a encouragé à l’accueil et l’accompagnement, selon la loi de la gradualité.

Des ateliers de réflexion ont fait suite, en groupe, autour de trois problématiques : qui sont les parents aujourd’hui ?, comment les rejoindre et comment accueillir leurs demandes ? Les échanges ont été riches. Si les difficultés des parents sont souvent mises en évidence (matérialisme, dépassement, absence de valeurs, absence de limites, etc), les membres des EAP se sont longuement interrogés sur la place et le rôle de l’Église par rapport à ces parents. L’une de leurs convictions majeures tient à la capacité des chrétiens à les rejoindre, là où ils en sont, sans jugement, avec bienveillance et écoute. Dans un second temps, il a semblé essentiel de pouvoir associer les parents, non pas comme de simples destinataires, mais comme de vrais partenaires, dans l’éducation religieuse de leurs enfants. A cette occasion, il pourrait leur être également proposé des temps pour les former et les nourrir.

L’après-midi a été consacrée aux rencontres des EAP en secteurs paroissiaux, pour dégager les problématiques communes et des premières pistes de travaux en équipe à l’échelle de l’inter-paroisses. Mgr Carré a fini la journée par une lectio divina de la parabole du bon pasteur, en Jn 10, 1-18. Le Christ, bon pasteur par excellence, est la porte pour accéder à la foi ; son exemple nous encourage à avoir le souci de tous, et en particulier ceux qui sont loin, à rechercher l’unité.

Les retours des participants pour la journée étaient très enthousiastes, avec une vraie prise de conscience de la place des familles dans la pastorale du diocèse, notamment grâce à l’intervention de notre évêque. Les membres des EAP ont également pu mesurer tout l’enjeu de la collaboration pour être en mesure de bien accueillir et former ces parents : à l’échelle de la paroisse entre les différents groupes, autour d’échanges en secteurs mais aussi à partir de ressources diocésaines (services, mouvements…). Tous étaient unanimes pour approfondir ces problématiques lors de rencontres ultérieures…

                               PJ Cottalorda, membre de l’IDF (membre de l’EAP de Ste Bernadette)

20170121 121426 Week-end SKI : « LA TERRE PROMISE »

La 9ème édition du week-end SKI de la paroisse a eu lieu les 20-21-22 janvier à Saint-Pierre-Dels-Forcats. Nous étions une soixantaine à partir rejoindre la terre promise. Cette fois c'est le shérif et ses cowboys et cowgirls qui nous ont accompagnés tout au long de ce week-end en « terre promise ».
Nous avons traversé la plaine (de Perpignan à Prades) sous la pluie et nous avons grimpé la montagne (d’Olette à Saint-Pierre-Dels-Forcats) dans le brouillard et avec quelques flocons de neige. A la fin du voyage, la route devint un peu glissante et la montée semblait de plus en plus périlleuse pour certains « c’est le désert à traverser ». Mais tout le monde est arrivé à bon port.

Nous avons vécu un week-end riche en partage et convivialité sous une bonne neige. Eh oui ! Notre rêve s’est réalisé ! Nous sommes venus d’un pays chaud où la neige est comme dans un rêve. La terre promise nous a donné l'occasion de découvrir et plonger dans ce rêve qui devient réalité, faire connaissance avec les autres paroissiens, discuter, échanger. Une ambiance bon-enfant ! Bref, la différence de culture ne nous a pas empêchés de vivre en communauté et en fraternité. Chacun a trouvé sa place, du plus petit au plus grand. Le programme établi a permis à chacun de profiter de son week-end en famille et aussi des moments en groupe (repas / messe anticipée du samedi soir / veillées). Les organisateurs ont tout prévu et veillaient à ce que notre séjour se passe bien. Les tâches étaient bien reparties et chacun a accompli sa mission dans la joie et la bonne humeur. La bienveillance et l'entraide dans le groupe sont remarquables.

La bonne soupe des cuistots nous a réchauffés et le petit déjeuner copieux cowboy nous a donné l’énergie d'explorer les pistes.DSC04091

Nous avons eu une bouffée d’oxygène pour alimenter nos corps, et la nourriture spirituelle n'était pas la moindre.
Des dessins sous forme de galets et de fleurs ont été remis à chacun des membres de la famille. Une illustration en image d’un village traversé par un long chemin a été collée derrière la table de l’autel.
Pendant la messe, ensemble nous avons avancé sur le chemin de « la terre promise » pour déposer les galets, symboles de nos difficultés et épreuves qui nous éloignent de Dieu, et les fleurs, signes de la joie et de bonheur qui nous rapproche du Christ, sur le chemin en image.
« Réjouissons-nous car notre Seigneur Jésus Christ nous a préparé et réservé une place pour chacun de nous dans le royaume de Dieu » Évangile de Saint-Jean commenté par le Père BRUGIDOU.

Nous sommes rentrés avec une bonne fatigue. Nous tenons à remercier les célébrants et toute l'équipe organisatrice de ce week-end. Que la grâce du Seigneur vous accompagne tout au long de votre vie !

Bakoly ANDRIAMANOEHO

Mgr Carré, archevêque de Montpellier, et le P. Blayac, son vicaire général, convient le samedi 28 janvier (9h30-16h30) à la Villa Maguelone, tous les membres des équipes d’animation pastorale (EAP) du diocèse à une grande journée de rencontre intitulée "Cap sur les familles". Le service diocésain de la formation (IDF) anime et organise cette journée avec l'aide d'autres services diocésains. 

Les ateliers prévus porteront sur la problématique parentale : qui sont ces parents, comment les rejoindre et comment répondre à leurs demandes ? 

NB1 : Les curés n'ayant pas encore mis en place leur EAP sont aussi les bienvenus et encouragés à venir avec quelques membres de leur conseil de paroisse (CPP).

NB2 : Un temps de repas tiré du sac et partagé est prévu à 12h30.