Le 16 août, nous fêtons la naissance de René Gosse (1883-1943), né à Clermont-l''Hérault, grand mathématicien français, doyen de la faculté de Grenoble, héros de la résistance, assassiné avec son fils par les nazis. Retour sur cette figure héraultaise.

L’an mille huit cent quatre vingt trois, le 16 août, à 10 h. du soir, naissait Pierre Roch René Gosse, fils de Jean Pierre Louis Gosse, professeur d’allemand, âgé de 22 ans et de Laure Marie Elisabeth Ramy, âgée de vingt et un an, sans profession, dans la maison d’habitation, 6 rue Saint-Dominique (aujourd’hui 3 rue Victor Hugo) à Clermont-l’Hérault.

Bon chrétien, élève modèle

Les origines de ces deux familles clermontaises remontent à plus de quatre cents ans. Jusqu’à 17 ans, René Gosse ne connut d’autre univers que ce morceau du midi de la France, limité par Lodève, Béziers et Montpellier. Il redoutait le froid des montagnes, la neige et les hivers longs, il préférait le souvenir des nuits d’été du Midi, des fleurs de février, de l’abondance des fruits et de la cordialité des habitants du Cœur d’Hérault. René Gosse fit sa première communion dans l’église Saint-Paul et connut là l’exaltation de l’élan mystique et du don de soi. La formation sociale et politique de René Gosse a été très marquée par son enfance. Auprès de son père, René Gosse connaît les émotions des campagnes électorales, les violences des réunions politiques (nous étions au temps de l’affaire Dreyfus).
Dès son enfance et toute sa vie, son attachement à la France fut un sentiment de premier plan, à la fois instinctif et constamment cultivé. A cette époque les enfants rentraient en classe  sur l’air de ce refrain : « Qu’il est noble fier, qu’il est beau, saluons ici le drapeau, le drapeau de la France ».
Au collège, sur son livret scolaire, son professeur d’histoire a répété cette annotation : « supérieurement doué ». Il fut chargé, à l’occasion de la visite du préfet de l’Hérault, venu de Montpellier, de présenter un « compliment », l’expression de tout le collège : il avait 16 ans et le récita lui-même le 28 mars 1900.

Combattant et résistant

Selon le désir de son père, il entra en « taupe » et non pas en « khâgne » comme l’auraient aimé ses professeurs. Combattant de la guerre 14-18, blessé d’une balle à la tête au cours des combats de la Marne, il fut décoré de la Croix de Guerre. Avec Jean Perrin, ils établirent  en 1917-1918, l’appareil de repérage au son de l’avion ennemi. Pour cet important travail de science appliquée, il fut décoré de la Légion d’Honneur à la fin de la guerre. En octobre 1919, René Gosse reprit sa chaire de mathématiques spéciales au lycée de Bordeaux. Le 4 mai 1929, le doyen René Gosse fût élu à l’unanimité directeur de l’Institut Polytechnique qu’il dirigeait en fait depuis 1928.
Dès 1932-1935, l’épanouissement de tous les établissements d’enseignement supérieur dus à René Gosse, font de Grenoble, une capitale scientifique. René Gosse est un conférencier à la parole élégante et claire, il est très apprécié à Nice comme à Rome, à Prague comme à Moscou, mais il reste un citoyen passionné par la cité de Grenoble.
Septembre 1939, le tocsin sonne, la guerre éclate, les années noires commencent. René Gosse est mobilisé en tant que scientifique. Dès l’appel du général de Gaulle, le 18 juin 1940, René Gosse fut gaulliste. A la villa La Bérangère, son domicile fut pour beaucoup une étape sur le chemin du départ vers l’Espagne, l’Afrique ou l’Angleterre.
Après que le Maréchal eut chassé Laval, le 13 décembre 1940, quelques jours plus tard, René Gosse se rendit à Vichy pour la délibération qui devait précéder l’établissement  de la liste d’admission à l’École Navale. Il reçut un accueil courtois et fut surpris par la proposition de l’intervention immédiate du général Huntziger auprès du Maréchal pour arranger son affaire. Il refusa, assez gêné ; « Je vous comprend ! » coupa son interlocuteur.
Dès son retour à Grenoble, il se trouva dépouillé de tous ses titres et de toutes ses responsabilités. Mais les attaques dirigées contre lui, ne cesseront pas et il y eut quelques mois critiques.
C’est en 1942, que René Gosse était entré dans le réseau Marco Polo. Au printemps 1943, René Gosse fut pour beaucoup dans le succès de l’organisation des M.U.R. (Mouvements Unis de la Résistance). René Gosse savait que la tragédie pouvait entrer à tout moment dans sa famille. Il disait aux siens : « Je peux mourir car j’ai eu une belle vie ». Il disait aussi : « Je crois en Dieu ».
La mort de René Gosse et de son fils, Jean, fut annoncée par les radios dès le matin du 23 décembre 1943. Seule la B.B.C. renseignée par les réseaux de la Résistance Intérieure, fit connaître les circonstances réelles de la tragédie : arrêtés par la Gestapo allemande, les corps de René Gosse et de son fils Jean, furent retrouvés criblés de balles sur le chemin de terre de Saint-Ismier, à proximité de Grenoble le 22 décembre 1943.

Ghyslaine Dubos

▬  Les sources :
Lucienne Gosse, Chronique d’une vie française.        
Andrée Milan, association René Gosse et conseillère municipale de Clermont-l’Hérault.
Georges Blanc, ex-maire adjoint et président de l’Office de Tourisme de Clermont-l’Hérault, rédacteur de la revue « Le clermontais le plus célèbre ».

Sur le même sujet

Un olivier de la paix à Sète, symbole du dialogue interelligieux

Le 4 décembre 2014, les représentants des religions musulmane, juive, protestante et catholique se sont retrouvés, chemin de Saint-Clair à Sète, pour planter un olivier de la paix en présence du P. Gérard Frioux, curé de la paroisse, de M. le sénateur-maire François Commeinhes et de M. Jean-Marie Taillade, conseiller municipal, délégué à l’animation des quartiers et à la vie associative. Revivez sur le site de la paroisse cette journée en images et en vidéo.

Read More...

Adoration perpétuelle en l'église Saint-Denis

Une adoration perpétuelle sera mise en place dans une chapelle de l’église Saint-Denis, à Montpellier. Cette chapelle spécialement dédiée à l’adoration sera bénie par notre archevêque, lors de la fête patronale le dimanche 12 octobre à 18h.

Read More...

Pastorale des réalités du tourisme et des loisirs (PRTL)

Dans la lettre de mission adressée au délégué diocésain de la Pastorale des Réalités du Tourisme et des Loisirs, par Mgr Pierre-Marie Carré il est précisé : 

Pour accomplir votre tâche, avec le prêtre accompagnateur, l’abbé Thierry Febvre, vous saurez vous entourer d'une équipe diversifiée, apte à veiller sur ces réalités si importantes dans notre diocèse.

La charte pour la Pastorale du tourisme du diocèse de Montpellier vous servira de référence pour votre action. 

Vous collaborerez également avec les différents services liés à la formation, à la culture, aux pèlerinages... Ces contacts vous permettront d'œuvrer à la pastorale d'ensemble dans laquelle doivent s'inscrire vos actions. 

Pour répondre aux attentes des touristes et des visiteurs, pour mobiliser des relais à travers les paroisses et les secteurs, vous organiserez des manifestations, des formations, des conférences ou des rencontres qui facilitent la participation d'un plus grand nombre et permettront à la Pastorale du Tourisme diocésaine d'être bien connue.

Un nouveau site est en cours de réalisation.

Ses propositions : Porter à la connaissance des touristes, vacanciers, et autres personnes, le patrimoine religieux du diocèse de Montpellier, par son site Internet et un guide papier, promouvoir l’ouverture la plus large possible de chapelles, églises, abbatiales, collégiales, comme les six cathédrales, de former les accueillants dans les édifices, mettre en place un réseau pour les différents évènements tels que la nuit des églises et les Journées Européennes du Patrimoine, qui se déroulent en cours d'année, proposer sorties : les jeudis de la  Pastorale du tourisme de mai à septembre, d’établir des liens avec les professionnels du tourisme, de faire une communication optimale, etc …

Pastorale du tourisme :

  • Les jeudis de la Pastorale du tourisme - Les "Passejades" - (promenade en occitan) de mai à septembre avec trois rendez-vous possibles : 8h30 pour une marche facile (Chaussures fermées) boucle avec découverte du patrimoine religieux, vers midi repas tiré du sac, 14h visites culturelle l’après-midi. 
  • Les mardis du temps libre
  • Evènement estival
  • Les chemins vers Compostelle, qui passent par la vallée de l’Hérault ou par la plaine du Languedoc.

Vous retrouverez toutes les informations détaillées des différents temps proposés par la pastorale du tourisme sur le site: http://www.patrimoinereligieux34.catholique.fr

 

Contact : Serge Malbec (délégué diocésain) ; 7, rue Rozanof 34500 Béziers ; 06 98 85 00 97 ; prtl34-serge.malbec@orange.fr

 

 

Read More...

Nos rentrées paroissiales : l'exemple de Sète

Chaque rentrée paroissiale est une joie pour les chrétiens, lorsqu'elle est réussie, une source de motivation pour le reste de l'année. Elle se déroule le plus souvent en cette fin septembre et début octobre comme la rentrée paroissiale de Sète le 21 septembre dernier. Retrouvez-la sur le site de la paroisse de Sète en video et en image.

Read More...

Vidéo : Messe de la fête annuelle de Lunel

Samedi 11 juillet 2015 a été célébrée la messe d'ouverture de la fête annuelle de Lunel d'une durée de neuf jours. Cette messe a réuni cette année plus de 300 personnes.

Read More...

Entretien avec Mgr Guy Thomazeau autour de son dernier livre

Archevêque émérite de notre diocèse de Montpellier, Mgr Guy Thomazeau poursuit sa misssion au service du Christ et de l'Eglise. Il vient de sortir un livre : « L'Evangile du sourire. Fioretti d'un évêque heureux ». Propos recueillis par Claude Gavach.

Read More...

19ème festival chrétien du cinéma

Du 23 Janvier au 1er février 2016 - Thème : Visages de femmes


chretiens et cultures

Read More...

Nuit des églises dans l'Hérault

L’édition 2014 de La Nuit des églises est prévue samedi 5 juillet prochain.

Read More...

Les laïcs engagés en paroisse se réunissent

Des laïcs engagés au service de leur paroisse répondent à l’appel de Mgr Pierre-Marie Carré : dans les conseils pastoraux de paroisse (CPP), les laïcs prennent la parole pour organiser la vie de leur paroisse. Ils se rassemblent samedi 29 novembre (9h30-16h – Villa Maguelone, Montpellier).

Read More...

50 ans de l'église Saint-Martin à Montpellier

C’est parée de ses nouveaux atours, des murs jaunes et blancs, que l’église Saint-Martin a accueilli les paroissiens, ce dimanche 5 octobre 2014, pour une messe inaugurale présidée par Mgr Claude Azéma.

Read More...

Eglise des Saints François à Montpellier. Concert au profit de l’orgue ibérique de l’église

Eglise des Saints François à Montpellier Le jeudi 15 octobre 2015 à 20h30 Concert au profit de l’orgue ibérique de l’église

Read More...

Culte et baptême en commun à Jacou

A l'issue de la Semaine de prière pour l'Unité des Chrétiens, un baptême oecuménique s'est déroulé au Centre oecuménique de Jacou, dimanche 25 janvier.

Read More...

Quarante années sonnées pour La Grande Motte

L’Archevêque Mgr Pierre-Marie Carré a béni samedi 4 octobre une seconde cloche pour l'église Saint-Augustin de La Grande-Motte construite dans les années 1970, à l'occasion de la célébration des 40 ans de cette commune.

Read More...

XVIIIe Festival chrétien du cinéma

Le prochain festival chrétien du cinéma se déroulera du 24 janvier au 2 février à Montpellier. Les projections auront lieu salle Rabelais, en dehors du film d’ouverture dont la séance a lieu salle Pasteur au Corum.

Read More...

Concert de Noël à la cathédrale Saint-Pierre de Montpellier

La Paroisse Cathédrale de Montpellier un concert de Noël, dimanche 14 décembre à 17h, dans la cathédrale Saint-Pierre (rue du Cardinal de Cabrières). L'accès et la participation sont libres.

Read More...

Jazz à Villa Mag

L'équipe des Lundis de Maguelone, rendez-vous culturel du diocèse, pour clôturer l'année, propose une soirée Jazz, lundi 15 juin, à Villa Maguelone (Montpellier).

Read More...

Cathédrale Saint-Nazaire de Béziers, le 3 octobre 2015, veille de l’ouverture du Synode à Rome

La célébration de l’installation des trois curés de Béziers (Pères Bernard Boissezon, Claude André, Lucas Lambert) et de l’Equipe d’animation pastorale (AEP), le 3 octobre 2015, revêtait un caractère particulier. L’assemblée était en union avec les évêques réunis à Rome autour du Pape François pour le Synode sur la famille. L’homélie de Mgr Carré en rappelait l’importance.

Read More...

Rentrée paroissiale près de Cazouls-lès-Béziers

La rentrée paroissiale de Notre-Dame des Vignes s'est réalisée en fête avec la première kermesse organisée par la paroisse au chateau de Rouvignac.

Read More...