L'été est le temps de l'annonce. Un séminariste du diocèse de Montpellier a lancé l'initiative de réunir un groupe de jeunes pour évangéliser sur la paroisse de la Grande-Motte, à Palavas-les-Flots, du 8 au 15 août dernier. Témoignage de l'une des participantes : Astrid Engelmann.

La semaine du 8 au 15 août, Raphaël Duchamp, séminariste du diocèse, a réuni le petit groupe de missionnaires que nous sommes. Nous avons été chaleureusement accueillis par les paroissiens de Palavas-les-Flots et leur curé l’abbé Hervé Dussel.

Objectifs de la semaine : approfondir notre vie de prière, nous former et enfin annoncer l’amour de Jésus aux vacanciers de Palavas !

Sans vie de prière, comment connaitre Jésus ? Comment progresser dans ma connaissance de Jésus et de ma foi sans formation ? Voilà ce qui a animé notre semaine.

Approfondir notre vie de prière

Chaque matin, nous avons commencé par un temps d’oraison à l’église afin de rentrer dès le début de la journée dans un vrai coeur à coeur avec Jésus.

Chaque jour, nous avons eu la grâce d’aller puiser notre force dans l’Eucharistie en assistant à la messe paroissiale.

Temps de formation

Différents prêtres et séminaristes se sont succédés tout au long de la semaine pour nous enseigner et nous préparer à aller annoncer Jésus. Le Père Dominique-Raphaël o.p. a commencé par nous parler de l’enracinement de la vie de Foi dans la prière. Le P. Vincent-Marie de Saint-Joseph o.c.d. a continué par un enseignement sur l’oraison.

Le P. Michel, chanoine régulier de la Mère de Dieu, a pris la suite en axant la formation sur les aspects concrets de l’évangélisation. Dans son premier enseignement, il nous a aidé à prendre conscience du contexte de relativisme dans lequel nous nous trouvons afin d’orienter notre mission sur l’éveil du désir de Dieu chez les personnes que nous rencontrons. Dans le deuxième, le P. Michel nous a donné des clés pour entrer en dialogue avec les musulmans que nous avons rencontré tout au long de la semaine. Dans le dernier, il nous a montré les difficultés auxquelles le missionnaire est confronté aujourd’hui à savoir, la défiance de beaucoup vis à vis de l’Eglise, et l’incompréhension face au mal et à la souffrance.

Raphaël Duchamp a également travaillé à notre formation d’une part en nous montrant que sainteté et mission sont inséparables car ils sont au coeur de la vocation de tout baptisé. D’autre part il nous a encouragé à toujours faire le lien entre foi et raison.

Annoncer l’amour de Jésus

Nourris de l’amour de Jésus dans l’oraison et dans la messe quotidiennes, nous étions prêts à nous lancer et à nous donner, non pas comme une fontaine percée qui se vide mais davantage comme une fontaine jaillissante qui déborde !

Chaque soir à partir de 21h30 et jusqu’à minuit, nous avons accueilli des centaines de vacanciers à l’adoration du Saint Sacrement dans l’église Saint-Pierre de Palavas. Une première équipe allait au devant des passants dans la rue qui fait face à l’église pour leur offrir une bougie et leur proposer d’entrer la déposer au pied de Jésus pour prier pour la paix. A l’entrée de l’église, une deuxième équipe était présente pour accueillir les visiteurs, allumer leur bougie et leur expliquer que Jésus était là présent pour eux. Dans le chœur, une troisième équipe se proposait d’aider les personnes à prier et se tenait disponible pour répondre aux questions. L’essentiel du message que nous voulions faire passer était le suivant : « Jésus est Dieu, il t’aime et te sauve ! ».

Enfin, une quatrième équipe animait la prière par des chants, de la musique et des intentions de prière. Les paroissiens ont participé à l’animation en mettant à disposition leurs voix et leurs talents musicaux. L’abbé Valéry Coly, prêtre du diocèse de Dakar, a accompagné nos chants au rythme du djembé. Merci à eux pour leur aide précieuse !

Les rencontres du soir ont été très riches ! De nombreuses personnes d’horizons très divers sont venus prier avec nous : des non croyants, des musulmans, des protestants, des baptisés qui ont tout lâchés… joie de tous se retrouver au pied de Jésus-Hostie et sous le regard aimant de Sa Mère !

Bilan de la semaine : La prière d’oraison a fait grandir notre intimité avec Jésus, cela a attisé le désir de le faire connaitre à tous. Pour l’annoncer, nous avons plongé dans les évangiles et l’enseignement de l’Eglise ce qui a eu pour effet de nous émerveiller de notre foi et de nous encourager dans notre élan missionnaire… Puissions-nous désormais continuer d’être missionnaire au quotidien dans nos lieux de vie !

Astrid Engelmann

 

Sur le même sujet

Anuncio : votre festival de l'été en images

Revivez en images le festival d'évangélisation Anuncio 2014 qui vient de se dérouler à Montpellier et sur les plages au coeur du mois d'août 2014.

Read More...

Marche des étudiants héraultais : sur les pas de Saint-Guilhem

Comme tous les deux ans, les étudiants et les jeunes professionnels se sont retrouvés pour un pèlerinage sur les pas de saint Guilhem-le-désert. Une fréquentation à la hausse. Retrouvez cette actualité en images.

Read More...

La Semaine de la Palestine

Neuf jeunes Palestiniens ont témoigné de leur vie, en la paroisse Saint-Augustin de l'Aqueduc, le 10 octobre dernier à Montpellier, des récits bouleversants.

Read More...

Les Lundis de Maguelone font leur rentrée !

Premier rendez-vous le lundi 5 octobre, à 18h30, à la Villa Maguelone, à Montpellier.

Rencontre avec Suzanne Giuseppi Testut, franciscaine du tiers-ordre qui viendra parler de son dernier livre : « François d’Assise, le prophète de l’extrême ». Et la soirée se poursuit avec la collation très appréciée ‘vin et fromages’ comme à l’accoutumée !

Read More...

Confirmations à Clermont-l'Hérault

Dimanche 23 novembre fut célébrée la confirmation des jeunes des aumôneries du secteur missionnaire Lergue-Hérault par Mgr Pierre-Marie Carré en l’église de Clermont-l’Hérault. Au bout d’une année de préparation en seconde, dix lycéens ont vécu leur confirmation en début d’année de première.

Read More...

40 ans pour le Renouveau charismatique à Montpellier

Le Renouveau Charismatique de l’Hérault a fêté ses 40 ans en présence de plus de 200 personnes à l’Eglise Sainte-Bernadette de Montpellier, le 23 juin 2015 dernier.

Read More...

Taizé : une parabole de communion

La province du Languedoc-Roussillon (diocèses de Carcassonne-Narbonne (11), Mende (48), Montpellier (34), Nîmes (30) et Perpignan (66)), ont accompagné plus de 200 jeunes lycéens pour 5 jours à Taizé, du 19 au Jeudi 23 octobre. Pour la première fois, 30 jeunes de l’Eglise protestante unie de France, principalement de Montpellier, accompagnés par leur pasteur Madame Christine Mielke, étaient du voyage.

Read More...

19ème festival chrétien du cinéma

Du 23 Janvier au 1er février 2016 - Thème : Visages de femmes


chretiens et cultures

Read More...

Cap missio : la première pierre est posée.

La première pierre de Cap missio a été posée vendredi 21 novembre par Mgr Pierre-Marie Carré sur un terrain de la paroisse Sainte-Bernadette. Revivez l'évènement en images.

Read More...

Homélie de Mgr Carré pour la fête de saint Roch Montpellier, le 16 août 2017

Fêter saint Roch en cette année, c’est mettre en évidence le sanctuaire à l’occasion des 150 ans de sa construction. Un sanctuaire, qu’est-ce donc ? Un lieu saint où l’on vient en pèlerinage pour y rencontrer Dieu qui, seul, est vraiment saint. Un sanctuaire est un lieu de prière, de liturgie où peut se vivre une rencontre extraordinaire, celle du Dieu Vivant !

Les sanctuaires sont dédiés souvent à un saint, comme cette église à saint Roch, comme Notre-Dame des Tables à la Vierge Marie. En honorant cette figure de sainteté, nous recevons un appui et un soutien pour nous conduire à la rencontre de Dieu.

En vient en pèlerinage vers un sanctuaire. Le fait de vénérer un saint pèlerin en la personne de saint Roch nous rappelle que notre vie chrétienne est elle-même, réellement un pèlerinage. Jésus n’a-t-il pas dit : « je suis le chemin » ? Un sanctuaire est comme un lieu de résonnance de la Parole de Dieu. Elle y est annoncée à travers un modèle évangélique et elle y est reçue car on y vient le cœur ouvert, désireux de présenter des souffrances et des demandes et de recevoir en retour tout ce qui sera donné. En quelque sorte, un sanctuaire est comme un interface entre le céleste et le terrestre, entre l’humain et le divin, entre l’histoire des hommes et le projet de Dieu.

Saint Roch est connu et honoré en de nombreux pays ! Un sanctuaire se caractérise aussi par le nombre de pèlerins qui viennent en ce lieu de bien des pays. Ainsi, la piété populaire indique par elle-même l’importance d’un lieu de pèlerinage.

Que cherchons-nous ce matin en venant prier saint Roch ? Les statuts et tableaux le représentent avec une plaie à la jambe, signifiant par-là la peste qu’il a contractée en soignant des malades. On l’a très longtemps invoqué contre cette maladie qui était effrayante et que l’on ne savait ni soigner ni guérir. Ce n’est plus le cas aujourd’hui pour la maladie physique. Mais il y a bien des maladies, des souffrances et des peines qui font que quelqu’un se sent traité comme un pestiféré, il se découvre mis à l’écart, suspecté, marginalisé que ce soit dans sa famille, dans un groupe ou dans la société.

Nous pouvons nous demander quelles sont nos tentations de rejeter d’autres personnes et de ne pouvoir les reconnaître comme des enfants de Dieu eux aussi, et donc comme des frères et sœurs. N’est-ce pas le sens du passage d’Evangile qui vient d’être lu ? J’aimerais citer quelques lignes du Pape François à ce propos : « Tout ce que nous faisons pour les autres à une dimension transcendante ». « On ne peut plus affirmer, ajoute-t-il, que la religion doit se limiter à la sphère privée et qu’elle existe seulement pour préparer les âmes pour le ciel ». Dieu désire le bonheur de ses enfants sur cette terre aussi.

De ce fait, il n’est pas possible de rester indifférent devant ceux qui souffrent d’une manière ou d’une autre, et ils sont vraiment nombreux sur cette terre ! « L’impératif d’écouter le cri des pauvres prend chair en nous quand nous sommes bouleversés au plus profond de nous-mêmes devant la souffrance d’autrui ».

Les pauvres ont une place de choix dans le cœur de Dieu au point que lui-même s’est fait pauvre. Le salut de Dieu est venu jusqu’à nous à travers le oui d’une humble jeune fille d’un petit village perdu dans la périphérie d’un grand empire. Le Sauveur, le fils de Dieu, est né dans une mangeoire, parmi les animaux, comme cela arrivait pour les enfants des plus pauvres ; il a travaillé de ses mains pour gagner son pain. Il s’est identifié à ceux qui manquent : « j’avais faim et vous m’avez donné à manger ; j’étais malade et vous êtes venus à moi ». Le Pape François nous invite d’abord à avoir un regard vers l’autre. Je le cite : « une attention aimante qui est le début d’une véritable préoccupation pour la personne de l’autre et me conduit à chercher son bien ».

Cela, saint Roch et tant d’autres saints l’ont fait au cours des siècles depuis saint Vincent de Paul jusqu’à Mère Térésa et, bien entendu, des foules d’autres moins célèbres.

Que la fête de ce jour nous renouvelle dans notre désir de servir ceux qui souffrent. Ne nous demandons pas d’abord ce qui va nous arriver si nous nous mettons à leur service, mais plutôt ce qu’ils vont devenir si nous ne faisons rien !

Au milieu de notre ville de Montpellier, cette église veut être un signe parlant pour renouveler notre désir de servir. 

Read More...

Camp des collégiens et lycéens de l'Hérault

Quatre camps et séjours pour les jeunes collégiens et lycéens sont organisés par la fédération des aumôneries de l’Enseignement public en lien avec CAP’J et le diocèse.

Read More...

Institut diocésain de la formation

L’IDF est le service diocésain chargé de la formation permanente et pastorale des fidèles de l’Hérault.

Dans le cadre d’une démarche ecclésiale et à la demande des paroisses du diocèse, l’IDF assure de nombreuses formations délocalisées. A la demande de l’évêque et souvent en partenariat avec d’autres services, l’équipe IDF conçoit et anime également des sessions à l’échelle diocésaine. 

L’IDF reste à la disposition des responsables pastoraux (prêtres, diacres et laïcs missionnés) pour ajuster des propositions existantes ou bâtir un nouveau projet de formation en réponse à des besoins spécifiques.

Blog de l'IDF : toutes nos propositions


De l'importance d'aller se former avec d'autres !

Se former en Église, c’est consentir à se mettre à l’École du Christ avec ses frères et sœurs dans la foi ; c’est vouloir se donner les moyens d’apprendre et de s’exercer ensemble à rendre compte de l’Espérance Chrétienne, bonne nouvelle pour notre monde ; c’est permettre aux charismes qui nous ont été donnés, de s’exprimer et de grandir pour que notre communauté chrétienne soit davantage la « maison-témoin » du projet d’amour de Dieu pour toute l’humanité.

L'équipe IDF : Régis Huguet (responsable), Carole Escribano (secrétaire), Anne Vinson, Pierre-Jean Cottalorda, Sabine Mézan, Jacques Gleyze et Lucas Lambert (membres) Contact : 0467558545  idf@diocese34.fr

Blog de l'IDF : toutes nos propositions

 

 

Read More...

600 jeunes à Lattes pour le rassemblement diocésain

Samedi 21 mars 2015, 600 jeunes collégiens du diocèse de Montpellier ont bravé la météo défavorable pour répondre à l'appel de la pastorale des jeunes. Retour en images sur ce lien.

Read More...

Paroles de jeunes

Une nouvelle émission sur RCF Maguelone Hérault

Au programme du lundi 26 octobre 2015, à 19h30, sur RCF Maguelone Hérault.
Des jeunes raconteront leur vécu des grands rassemblements de l’été dernier. En particulier, les scouts à Strasbourg et Taizé. Présentation de Jean-Michel Bisserbe, diacre, coordinateur et animateur de l’émission.

Read More...

Soeur Cristina au Festival Anuncio à Palavas-les-Flots

Du 1er au 9 août 2015, va se dérouler dans l'Hérault le festival d'évangélisation Anuncio dont l'invitée de marque sera Sr Cristina.

Read More...

Entretien avec Mgr Guy Thomazeau autour de son dernier livre

Archevêque émérite de notre diocèse de Montpellier, Mgr Guy Thomazeau poursuit sa misssion au service du Christ et de l'Eglise. Il vient de sortir un livre : « L'Evangile du sourire. Fioretti d'un évêque heureux ». Propos recueillis par Claude Gavach.

Read More...

Printemps pour le Christ

Samedi 28 mars, le secteur Béziers rural et littoral s'est rassemblé sur le thème du "Printemps pour le Christ". Retour en images.

Read More...

L'Eglise, mère des vocations

Message du Pape François pour la 53ème Journée mondiale des Vocations

Read More...

Les jeunes de Bethléem à la rencontre de l'Eglise héraultaise

Du 8 au 15 octobre, une dizaine de jeunes de Bethléem seront dans l'Hérault. Une rencontre est prévue avec Mgr Claude Azéma, évêque auxilliaire de Montpellier.

Read More...