La fraternité des sœurs missionnaires de l’Eglise vit au presbytère de l’église S. Jacques à Béziers. Cette maison a ses portes largement ouvertes sur l’extérieur et de nombreux migrants y sont accueillis ; plus encore, les sœurs vont les rencontrer là où ils se trouvent pour vivre la fraternité avec eux.

Telle est la devise de la sœur fondatrice qui va être prochainement canonisée : « Bajar a la calle : descendre dans la rue ». L’article ci-dessous est l’interview d’une des religieuses qui met en pratique cette consigne, en particulier auprès des Roms. Il a paru dans une revue locale de Béziers : « le Chouchoux ».

Téléchargez l'article en cliquant ici

artilce migrant