597850bdbbddbd175860d95b.jpg

Les évangiles nous montrent Jésus rencontrant beaucoup de personnes assez peu recommandables : des pécheurs, des publicains, des prostituées, des voleurs … On peut comprendre que cela scandalise les Pharisiens si soucieux de l’observance de la Loi et de pureté rituelle.

Mais il se passe quelque chose d’extraordinaire au cours de ces rencontres : Lui, qui est le « Saint de Dieu », les fait sortir des situations dans lesquelles ils étaient enfermés. Jésus leur ouvre un monde nouveau : celui d’une vie libre où ils sont pardonnés et se découvrent aimés de Dieu. Ces rencontres se terminent par « va, et ne pèche plus » ou encore « va, ta foi t’a sauvé ».

La fête de la Toussaint est celle où l’on célèbre la réalisation de la promesse que fait Jésus ; ceux que l’on fête en ce jour n’ont pas réalisé des choses extraordinaires. Ils sont souvent passés sans être remarqués. Leur dignité et leur sainteté provient de l’amour que Dieu leur porte qu’ils ont osé accueillir dans leur vie.

La fête de la Toussaint est la réussite de Dieu et celle de l’être humain. Qu’elle soit donc notre fête !

 

Mgr Pierre-Marie Carré
Archevêque de Montpellier