Assemblee_Pleniere_Nov_2019_Site.jpg

L’Assemblée plénière des évêques de France s’est tenue à Lourdes du 5 au 10 novembre. Chaque diocèse a été invité à envoyer deux baptisés pour participer à la première partie des travaux de l'Assemblée, autour de l'écologie intégrale. 

Retrouvez le programme, les déclarations et les interventions des évêques de France :
https://eglise.catholique.fr/actualites/dossiers/assemblee-pleniere-novembre-2019/actualites-de-lassemblee-pleniere-novembre-2019/

« La grande nouveauté, une démarche missionnaire sur trois ans. Le Conseil permanent a souhaité que les assemblées permettent aux évêques de prendre en charge ensemble un défi missionnaire qui les rassemblerait tous. Ils ont rapidement été convaincus que la transformation écologique était à la fois une mise en cause de nos habitudes de pensée et de vie et une opportunité formidable de faire briller les lumières de la Révélation de Dieu. Elle représente un défi sérieux pour nos sociétés et appelle un beau travail de la part de l’Église, comme l’encyclique Laudato Si’ avait permis de le comprendre. Le label « Église verte » aide beaucoup de réalités ecclésiales à contribuer aux efforts de tous. »

« Ce thème étant propice à un exercice de synodalité, le Conseil permanent à demandé aux évêques d’inviter à participer avec eux, aux deux premiers jours de l’assemblée, deux baptisés de chaque diocèse avec qui ils souhaitent réfléchir à l’avenir de la mission dans leur diocèse. »

https://eglise.catholique.fr/actualites/dossiers/assemblee-pleniere-novembre-2019/actualites-de-lassemblee-pleniere-novembre-2019/487416-visage-lassemblee-pleniere-eveques-de-novembre-2019/


Témoignage des deux invités :

Convaincu que les « petits ruisseaux font les grandes rivières » je ne peux personnellement qu’encourager chacun à vivre sa conversion écologique qui mène de manière certaine à une conversion aux frères et sœurs en humanité et à une conversion au Christ.

Père Pierre Brugidou

Les plus pauvres et les exclus sont les premières victimes de nos négligences écologiques. Dieu nous invite à les considérer comme nos frères. Il nous a donné la Terre pour participer à Son œuvre créatrice permanente et Le rejoindre. Sauver la planète est indissociable de notre salut.

Jean-Marie Durand