Logo_CC.jpg

Cette semaine nous inaugurons une nouvelle rubrique dans notre lettre d'informations diocésaine !
L'association Chrétiens et Cultures, nous apportera régulièrement un regard sur les films à l'affiche. 
Cette semaine, Denis Nové-Josserand nous livre son billet sur "J'accuse" de Roman Polanski, "Le Traitre" de Marco Bellocchio et "Les Éblouis" de Sarah Suco.

4194086.jpg-c_215_290_x-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Film : J'accuse 

Date de sortie : 13 novembre 2019 (2h12min)
De : Roman Polanski

Genres : drame, historique, thriller

Nationalités : britannique, polonais, français


Distribution :

Le colonel Marie-Georges Picquart : Jean Dujardin
Capitaine Alfred Dreyfus : Louis Garrel
Pauline Monnier : Emmanuelle Seigner
Henry : Grégory Gadebois
Général Gonse : Hervé Pierre
Général Mercier : Wladimir Yordanoff
Général Boisdeffre : Didier Sandre
Maitre Labori : Melvil Poupaud


L'affaire DREYFUS a duré de 1894 à 1906 et divisé la France de la 3ème République en deux camps.

Alfred DREYFUS, capitaine de l'armée française, juif, est accusé d'avoir divulgué des documents à une puissance étrangère, l'Allemagne en l'occurrence. Nous sortons alors du conflit de 1870 où la défaite laisse un goût amer dans le cœur des français.

Le jugement de condamnation sans appel est remis en cause par un officier du renseignement le Colonel Georges Picquart, qui a cependant joué un rôle dans l'arrestation de DREYFUS. Picquart découvre une machination visant à accuser le capitaine, tout en protégeant le vrai coupable, il fera tout pour innocenter la capitaine. Tout pour innocenter, pas forcément, car il s'agit ici plus d'orienter notre point de vue sur Picquart, homme d'honneur cherchant à défendre l'Armée institution à tout prix. L'armée est sa vie et il veut lui rendre sa grandeur en reconnaissant l'innocence de Dreyfus contre la hiérarchie enfermée dans sa machination.

Jean-DUJARDIN est magnifique dans le rôle de Picquart et Roman Polanski nous livre une œuvre parfaitement maîtrisée même si certains relèverons quelques écarts historiques. Du grand cinéma, à voir au-delà des polémiques et affaires entourant son auteur.

Denis Nové-Josserand - Chrétiens et Cultures

 


Film : Le Traître

Date de sortie : 30 octobre 2019 (2h31)
De : Marco Bellocchio
Genres : drame, biopic
Nationalités : italien, français, allemand, brésilien


Distribution :

Tommaso Buscetta : Pierfrancesco Favino
Cristina Buscetta : Maria Fernanda Cândido
Pippo Calò : Fabrizio Ferracane
Totuccio Contorno : Luigi Lo Cascio
Giovanni Falcone : Fausto Russo Alesi
Totò Riina : Nicola Calì
Tano Badalamenti : Giovanni Calcagno
Alfonso Giordano : Bruno Cariello


La Mafia, la vraie si l'on peut dire, vit en ces années 70-80, ses derniers beaux jours. Les familles siciliennes composant la Cosa Nostra scellent un pacte d'union. Seulement l'apparition du commerce de la drogue va tout bouleverser.

Tommaso Buscetta dit Dom Massimo, simple soldat dans l'organisation, fuit au Brésil se sachant menacé. Il ne tolère pas les nouvelles règles qui trahissent l'honneur ancestral de la Mafia. Là-bas, malgré le soin apporté à son "éloignement", il est interpellé par la police puis extradé vers l'Italie.

Sa rencontre avec le juge Falcone va lui permettre d'exercer sa vengeance face aux Corleone, ses anciens amis. Il va révéler les noms et le fonctionnement de la mafia en échange de sa protection. " Je ne trahis pas, je ne me repends pas, je préfère mourir dans mon lit" dira-t-il...

Ce film traite plus de l'histoire de Tommaso Buscetta que de la mafia, tout en montrant les amitiés, trahisons et les chemins du pouvoir de la Cosa Nostra et la perfidie de l'argent.

Plus de 2h30 pour un film c'est rare et parfois un peu long. Ici point de cela, l'action est tellement vivante et prenante, c'est le talent de Marco BELLOCCHIO (82 ans), qui nous entraîne toujours en avant pour découvrir la suite pourtant connue, mais aussi et surtout pour la vivre avec Buscetta.

Le réalisateur choisi une narration efficace et rythmée au cœur des personnages nous plaçant ainsi au centre de l'intrigue. Impressionnant. On n'oubliera pas également la dénonciation et l'implication de certains politiques dont les mains ne sont, à priori, pas aussi blanches que la poudre qui a fait éternuer la Mafia en ces années-là.

Du grand cinéma à la hauteur du jugement des 474 accusés et des 386 condamnations prononcées à l'issu du maxi procès de Palerme en 1987. Un film historico-polar à voir et à revoir.

Denis Nové-Josserand - Chrétiens et Cultures

 


Film : Les Éblouis

Date de sortie : 20 novembre 2019 (1h39)
De : Sarah Suco
Genres : drame
Nationalité : français


Distribution :

Christine Lourmel : Camille Cottin
Le Berger : Jean-Pierre Darroussin
Frédéric Lourmel : Eric Caravaca
Camille Lourmel : Céleste Brunnquell
Mamie : Laurence Roy
Papi : Daniel Martin
Boris : Spencer Bogaert
Jean-Marie : Benjamin Gauthier


Camille 12 ans, aînée d'une famille de 4 enfants aime le cirque et puise dans ce moyen d'expression, la joie de découvrir la vie. Un jour elle doit avec ses parents intégrer une communauté dite "nouvelle" que ses derniers rejoignent afin de partager prière et solidarité envers les plus démunis.

Le film tiré de ce qu'a vécu Sarah SUCCO, nous montre l'emprise d'un "berger" sur son troupeau. Cette emprise est montrée avec une tension grandissante et le malaise de Camille retenti en nous par de multiples signes qui, par ce témoignage, doivent nous alerter. Les membres de la communauté sont peu à peu envoûtés par le berger et les très présents exercices de guérison ou de pardon. La famille perd son intimité, la rupture est prononcée avec les grands parents ou les familles sous de faux prétextes et de fausses vérités pour éviter les enquêtes de la Police. Vu au niveau des enfants, la réalisation simple et précise nous laisse abasourdi. Le film donne quelques clefs sur la question qui se pose alors à nous : qu'avons-nous comme moyen pour détecter les déviances sectaires ?

Un film à voir, à plusieurs et pourquoi pas avec nos ados et engager ensuite une discussion développant ainsi nos capacités à discerner.

Denis Nové-Josserand - Chrétiens et Cultures