Imprimer

Les 9,10 et 11 mars derniers, une soixantaine de prêtres des deux diocèses de Montpellier et Mende, dont les trois évêques et les deux vicaires généraux, se sont retrouvés aux Fontanilles, à Maureillas Las Illas (66) sous le thème  "Le Christ, compagnon d’un peuple missionnaire"

Session_Talentheo_01.jpg


Voici quelques témoignages de prêtres qui ont participé à cette session :


Cette session fût un temps de grâce : grâce de disponibilité, grâce de fraternité et grâce d’espérance. Sans savoir vraiment de quoi il s’agissait, très rapidement tous les participants à cette session ont joué le jeu : dans un élan de confiance, d’abandon et de disponibilité, chacun s’est laissé porter par les différentes propositions, donnant à cette rencontre une ambiance détendue et bon enfant.

Cette disponibilité de chacun, a rendu possible un vrai climat de fraternité, qui s’est traduit par des attitudes concrètes de respect, d’accueil et d’écoute. Enfin, il a plané tout au long de ces trois jours une étincelle d’espérance, qui a ému certains, enthousiasmé et redynamisé d’autres.

Certes, il en reste ce que chacun en fera de la grâce reçue et vécue ces trois jours, mais en tant que disciple du Christ et pasteur selon la mission qu’il m’a confiée, j’ai envie de croire que ce temps de grâce ne restera pas sans effet… (Is. 55, 11)

Père David CORTES


 

"Le Christ, compagnon d’un peuple missionnaire." Tel était le titre et le thème de la session qui a été vécue par de nombreux prêtres en activité des diocèses de Montpellier et de Mende aux « Fontanilles », dans les Pyrénées-Orientales, les 9, 10 et 11 mars de cette année. Cette session a été animée par Talenthéo en présence fraternelle des trois évêques des deux diocèses. 

Il faut tout de suite dire que ce fut un beau succès. Le cadre tout d’abord était très agréable. La communauté, dans la mouvance de la « Roche d’Or » fut aux petits soins pour nous. Le Père Olivier Sournia de notre diocèse, le responsable de cette communauté, nous a accueillis avec grand sourire et gentillesse. Il s’agissait en fait pour nous de faire le bilan de ce que nous sommes et de nos ressources dans le travail, un flash-back sur notre vocation et notre sainte insatisfaction (ce qui ne va pas si bien et que nous voudrions voir changer) pour discerner à la lumière des cinq essentiels (Prière, Communion fraternelle, Évangélisation, Service et Formation), une vision pastorale renouvelée que nous mettrons en œuvre en commençant par un petit pas bien précis ! Nous étions pour cela stimulés très professionnellement et délicatement par des coachs qu’on pourrait aussi appeler de façon moins anglicisée des « accompagnateurs » Merci à eux !

Il s’agit ainsi de former des disciples missionnaires et de devenir une communauté voire une communauté de communautés de disciples missionnaires.

En ce qui me concerne, j’ai été profondément touché par l’échange avec un confrère au sujet de notre vocation sacerdotale. J’ai beaucoup apprécié la méthodologie de travail de groupe. Celle-ci consiste à faire travailler en binômes, en trinômes, à quatre ou plus les thèmes. Les post-it auront bien servi pour susciter l’expression dans la discrétion assumée !

Ce fut véritablement un beau temps-fort pour diocèse et une mise en œuvre qui ne saura être que féconde.

Père Vincent Comte

Session Talentheo 02


Avec une soixantaine de prêtres des deux diocèses de Montpellier et Mende, dont les trois évêques et les deux vicaires généraux, nous nous sommes retrouvés pendant trois jours sous la conduite efficace de huit "coachs" de l’Association Talenthéo aidés de cinq laïcs de nos diocèses et de deux jeunes de Cap Missio, dans le cadre splendide des montagnes pyrénéennes et sous un soleil radieux. Qu’était-ce que cette session Talenthéo :

- une formation ? pas vraiment, même si plusieurs interventions accompagnées d’exercices ludiques, voire franchement drôles, et en tout cas toujours positifs, nous ont aidés à mieux comprendre nos propres personnalités, à mieux envisager une “vision” pour notre ministère, à mieux nous inscrire dans le projet du diocèse.

- une retraite ? pas vraiment non plus, même si les temps de prière et de louange, de célébration et de chant, ont rythmé les journées et si l’horizon de l’annonce de Jésus Christ dominait tout le parcours.

- une détente conviviale ? pas vraiment, même si elle a permis la rencontre et le partage, en fraternité et en vérité, entre prêtres de sensibilités différentes, d’âges divers, d’engagements pastoraux variés et même si l’accueil que nous a offert l’équipe des permanents des Fontanilles a été remarquable.

- un exercice de reprise en main des prêtres par les autorités épiscopales ? vraiment pas puisque les uns et les autres étaient avec nous, comme nous, dans la rencontre simple et l’échange, l’écoute et l’accueil de l’autre.

Alors qu’était-ce donc ? Tout ça à la fois et la chance offerte d’accueillir un dynamisme, un élan, une réactivation du désir, un retour aux sources de la vocation de chacun, un appel à goûter notre appartenance à une famille, à un corps, et finalement à consentir au cadeau du Seigneur dans la mission qu’il nous confie.

Père Alain Enjalbert

 


La session Talenthéo que certains prêtres ont vécu a été riche en moments de fraternité et de bonne humeur.  Elle a permis un temps de convivialité entre nous, voire même de découverte de certains d'entre-nous et même une découverte de nous-même car grâce aux réponses du questionnaire qui nous avait été demandé, nous avons mieux vu qui nous étions et quel était notre sens pastoral. 

Trois jours ensemble, prêtres et évêques. Trois jours pour changer. Telle était l’invitation des organisateurs. Mais surtout trois jours où nous avons pu mieux faire connaissance, nous parler, partager en vérité dans une ambiance fraternelle. C’est ce que je retiens en premier de cette session.

Participant par ailleurs au parcours "Pasteurs selon mon cœur" j’ai été plus sensible et j’ai particulièrement apprécié les temps où la réflexion était davantage centrée sur la vie en presbyterium : relire l’histoire de notre diocèse, reconnaitre les merveilles vécues dans la paroisse voisine, échanger sur ce qui nous était facile ou impossible de partager entre nous. Tout cela nous aidera j’en suis convaincu, à faire quelques petits pas pour un mieux vivre ensemble.

S’il ne faut pas tout attendre de ce genre de rencontre, il n’en est pas moins vrai que j’ai vécu ce moment comme un cadeau, un don du Seigneur sur notre route vers Pâques.

Père Bernard Laurent

Session Talentheo 03


Les "coachs" qui nous ont accompagnés pendants tout ce temps, ont fait preuve de beaucoup de patience et de diplomatie, pour nous faire toucher du doigt que dans notre mission pastorale nous n'étions pas seul, qu'il y a ,certes la Sainte Trinité, mais ils nous ont montrés aussi comment nous pourrions discerner la bonne volonté des laïcs qui sont autour de nous ou que nous rencontrons dans notre ministère, et comment nous pourrions les « mettre » en chemin, avec nous, dans notre mission pastorale.
Certains "exercices" ont permis de libérer la parole et de prendre conscience de notre fonctionnement pastoral et peut-être, pour certains, de l'améliorer.

En tout cas un grand merci à ces "coachs" qui nous ont donné de leur temps, un grand merci aussi à la communauté des Fontanilles qui a fait preuve d'un grand dévouement pour nous tous, et merci aussi à ceux qui, par la musique, nous ont accompagnés dans la prière et les célébrations eucharistiques, ainsi que ceux, qui au cours d'un repas, nous ont ravis de quelques notes de musiques.

Je pense que cette session restera pour longtemps dans le souvenir de chacun et sera profitable pour le bon fonctionnement de notre diocèse.

Père Christian Boudarel


Cette session a été portée par la prière des fidèles laïcs et des communautés. Nous l'avons vécue dans la communion fraternelle. C'était bien de pouvoir se donner ces trois jours pour se poser, travailler, et prier ensemble. La liturgie était belle et apaisante. Elle nous a portés.

Les coachs nous ont permis de découvrir de nouveaux outils d'analyse et d'animation intéressants à mettre en œuvre dans nos réunions. 

Cette session m'a permis de porter un nouveau regard sur ma mission. Je peux dire que c'est un nouvel horizon qui s'ouvre !

Un grand merci à tous ceux qui ont préparé et animé cette belle session (A refaire régulièrement).

Père Adam Jozefaciuk

Session Talentheo 04