Montpellier, 12 mai 2020

La Croix située au sommet du Pic Saint-Loup depuis plus d’un siècle a été abattue. Cet acte de vandalisme nous blesse tous et atteint tout spécialement les catholiques car ils reconnaissent dans la Croix le signe de leur foi.

Tout acte porté contre des signes religieux est inadmissible. Il demande à chacun un sursaut de fraternité.

J’invite aujourd’hui même les catholiques du diocèse de Montpellier à prier devant la Croix du Sauveur.

                                                                                                                                     + Pierre-Marie Carré

Archevêque de Montpellier