Au bord de la Méditerranée, sur l'île singulière, dans la troisième ville de notre diocèse, la Paroisse de Sète essaie de vivre sa foi et de témoigner du Christ.

Elle est composée des anciennes paroisses : Saint Joseph, Saint Pierre, Saint Louis, Sacré Cœur, Sainte Thérèse, Notre-Dame de Thau et Notre-Dame Souveraine du Monde. Au Mont Saint Clair existe aussi une chapelle qui est gérée  par Les Missionnaires de la Salette et qui garde un lien fort avec la paroisse dont elle est partie intégrante.

Les activités pastorales sont portées par les différentes équipes. D'abord par l'EAP qui est composée de deux curés in solidum et quatre laïcs. Cette équipe aide le curé  à administrer la Paroisse en cherchant l'unité de tous les clochers et en essayant de trouver ce qui est le plus important pour l’avenir.

Ensuite, c'est l'équipe des prêtres. Actuellement, elle est constituée de prêtres diocésains, de Missionnaires de la Salette et de la communauté Synodia ; les Français, les Malgaches et les Polonais. Ils se rencontrent régulièrement pour échanger sur les questions importantes de notre église locale, pour prier ensemble et pour partager aussi les repas et les moments de convivialité. Bien sûr chacun d'entre eux célèbre, à tour de rôle, dans les différentes églises de la paroisse.

La troisième importante équipe pastorale est le CPP avec les représentants de toutes les communautés de Sète. C'est un écho de nos clochers. Cette équipe aide aussi à communiquer aux paroissiens les événements importants.

Quelle est la richesse de notre paroisse ?

Surtout ce sont les personnes engagées dans nos différents services mais aussi dans la vie locale. Les services les plus importants sont portés par les laïcs : l'équipe du baptême, l'équipe des obsèques, catéchuménat, l'éveil à la foi, la préparation des mariages, l'aumônerie des jeunes, le catéchisme, l'aumônerie de l'hôpital, le SEM, la pastorale des migrants, la mission de la mer, la PRTL, les équipes liturgiques, les groupes de prière, les partages bibliques et autres. Nos paroissiens sont engagés aussi dans différentes structures associatives, surtout dans la solidarité et l'aide scolaire.

Ensuite, c'est la présence de l'Eglise dans la vie publique de la ville : dans les questions autour des migrants, dans la construction de la paix entre les différentes religions (l’association Vivre Ensemble. La Culture de paix entre les musulmans, les juifs, les protestants et les catholiques), dans les festivités populaires (la fête des pêcheurs Grand Pardon de Saint Pierre, la fête de la ville Saint Louis, l'escale à Sète), dans la vie culturelle (les expositions et les concerts dans nos églises), dans les actions caritatives

Enfin l'accueil des familles qui nous confient les célébrations des grands moments de la vie: la naissance des enfants, la fondation d'un foyer, le départ d'un proche. Il ne faut pas oublier non plus des célébrations importantes comme: la rentrée paroissiale, Noël, le Triduum Pascal et Pâques.

Nos difficultés

Je pense qu'elles ne sont pas vraiment exceptionnelles. D'abord ce sont les communautés qui vieillissent. Ensuite, la baisse du nombre d'enfants dans la catéchèse et des jeunes dans l’aumônerie. Bien sûr, les conflits, qui vont à l’encontre du témoignage chrétien. Et surtout le manque d’attention des générations les plus jeunes. Chacun peut en ajouter aussi d’autres …

Et l'avenir?

Il est inconnu et difficile à imaginer. Néanmoins, il ne faut pas oublier que notre Maître, Jésus, est passé par la croix, qu'il était rejeté par ses contemporains et abandonné par ses disciples. Et son histoire ne s’est pas terminée. Il est vivant et, nous le croyons, il nous accompagne jusqu'à la fin du monde. En regardant l'avenir nous voulons garder l’espoir et la confiance. Tout le reste Lui appartient.

Robert Skiba, curé in solidum modérateur

 

Une première : la grande assemblée paroissiale du 6 mai 2018

La paroisse de Sète, avec ses sept clochers qui regroupent autant de communautés, est riche de multiples mouvements et activités.

Pour autant, la question du renouvellement des équipes se pose comme en beaucoup d’endroits. Pour qu’une relève s’installe, il faut chercher à être appelants à rayonner, à mieux témoigner de notre foi. Pour cela, une logique d’ensemble est nécessaire. A l’appui de l’orientation diocésaine 2017-2022, l’Equipe d’Animation Pastorale souhaite donc bâtir un projet pastoral pour Sète afin de préparer l’avenir dans une perspective de foi et de mission.

L’EAP invite donc les paroissiens des 7 communautés à une grande assemblée paroissiale le dimanche 6 mai 2018. C’est une première !

Le programme, dont le centre sera l’eucharistie, prévoit une présentation de l’orientation diocésaine et de ses quatre axes majeurs, un travail par grand pôle d’activité (jeunesse/familles – solidarités – vivre et célébrer la foi) et une restitution sur la base de fiches qui seront exploitées ensuite par l’EAP.

Pour le travail par pôle, il conviendra de faire un travail de discernement pour dégager, dans chaque thématique, les enjeux, les objectifs et les moyens nécessaires pour les atteindre.

Comme de tradition, la convivialité sera au rendez-vous avec notamment le repas partagé.

Il s’agira, pour les catholiques sétois, de vivre une nouvelle Pentecôte en ouvrant les yeux de la foi et faisant confiance à l’Esprit, dans la volonté d’écouter ce qu’il leur dira à cette occasion.

Dominique Jaumard, membre de l’EAP