Partir à pieds pour revenir autre….cheminer aussi en nos cœurs…vivre en communion...

Pour le départ, rassemblement à l’église qui est exceptionnellement ouverte à 7h15.

Nous attendent, paroissiens bienveillants, café chaud et biscuits plein d’énergie : nous sommes sept réunis, chaussés, sac au dos et sourire aux lèvres, la journée s’annonce belle…

Des pèlerins arrivant de Montpellier, partis plus tôt ce matin, s’arrêtent un moment pour boire le café et repartent sans tarder : ils ont beaucoup de chemin à faire : leur but c’est St Jacques.
Pour nous, le but c’est St Guilhem ou autre destination intérieure : prière du matin et envoi par notre pasteur qui nous donne sa bénédiction et celle du Seigneur.
Gwladys, Maryse, Isabelle, Jean-Michel, Guy, Pascal, et Kenshi compagnon canin...Nous prenons la route ensemble, et le chemin nous offrira rencontres et découvertes, c’est certain.

Samedi 21 avril, c’est le printemps, la nature est belle, les fleurs sont ouvertes et sentent bon ; la vie est souriante. L’horizon verdoyant et lumineux nous semble différent de celui vers lequel nous marchions à l’automne dernier : le guide se serait-il trompé de route ?

A Montarnaud, Michel nous rejoint : il nous attend avec la Sainte Vierge.

Grimpette jusqu’à la croix de Pélisse : nous gagnons le ciel !

A la Boissière d’autres pèlerins sont invités, Marie-Pierre, David et Évelyne : ils ouvrent la porte de la chapelle St Louis : temps de prière, nos voix s’unissent pour chanter « Reine du ciel réjouis-toi »…
La communauté agrandie avance sur le chemin, marche dans les traces de ceux qui ont déjà rejoint St Jacques depuis des siècles.
L‘étape suivante : partage du pain, de questionnements et de bribes de réponse. Reconnaissance des chemins de vie et de fraternité…

Au but de la marche de ce jour, délassement, joie, retrouvailles : Catherine, Sylvie et Didier sont là pour recueillir les merveilles du jour.
Et l’abbatiale appelle à l’intérieur : on y trouve le meilleur. Dieu nous parle et ensemble nous l’écoutons. La Parole se fait nourriture et nous redonne des forces.
Alors avec les sœurs du Carmel St Joseph réunies, nos voix chantent merci : la lumière intérieure est allumée ! Et c’est elle que nous désirons choisir à nouveau comme guide. Que l’Esprit qui vient soutienne cette espérance !
Les intentions que nous portons sont confiées au cœur aimant de notre Sauveur et nous recevons en échange son amour, pain pour la route de notre quotidien.

Le lendemain, dimanche : nous rejoignons la Communauté paroissiale pour célébrer le Christ ressuscité.
En septembre prochain, la route sera à nouveau ouverte pour confier la nouvelle année pastorale.