Bonne fête de Pâques !
Ce souhait peut paraître surprenant alors que nous sommes confinés chez nous avec des sorties réduites à l’essentiel.
Il nous faut marquer la fête de Pâques. Ce jour ne peut pas être comme les autres, même si nous ne pouvons pas nous retrouver pour célébrer la résurrection du Christ et si les catéchumènes ne pourront pas être baptisés au cours de la veillée pascale.
Je suis marqué cette année par la manière d’agir de notre Dieu. C’est dans la discrétion que Jésus ressuscite. Il ne s’impose pas et c’est laborieusement que les disciples accèdent à la foi. Il est si facile de se comporter comme si le mal et la mort semblaient l’emporter !
Marquons cette fête de Pâques en disposant chez nous, à la fenêtre, un bouquet ou une plante : c’est la vie qui est la plus forte ! Célébrons cette fête dans l’intimité de nos familles, en communion les uns avec les autres. Accueillons le message pascal et partageons autour de nous l’incroyable espérance dont il est porteur : le Christ, notre vie, est ressuscité !
Bonne fête de Pâques à vous tous !


+ Pierre-Marie Carré
Archevêque de Montpellier

 

 

Publication_Guide.jpg

En cette période de confinement, quelques conseils pour participer à la messe à la radio,
la télé ou sur les réseaux sociaux, un véritable moment de participation à la prière de toute l’Église !


 1 - Avant la célébration

La messe n’est pas une émission comme une autre, on ne peut l’écouter ou la regarder comme d’autres programmes.
Célébrer ‘’à distance’’, suppose de se mettre soi-même en prière, en communion avec le Seigneur et avec toute l’Église. Avant que commence la diffusion, je me prépare à vivre la célébration.

- Pour prier ensemble :

• Si c’est possible, j’invite les personnes qui vivent avec moi à participer à la messe.
• Je contacte aussi des proches et je les invite à s’associer de chez eux à ce moment de prière pour lui donner une dimension plus communautaire.

- Préparer les lieux :

Les lieux ont leur importance et il est difficile de prier dans un lieu qui n’est pas un minimum aménagé.
• Je range la pièce et dégage les alentours pour que ceux qui participent puissent se concentrer sur la prière, sans être perturbés par le quotidien. Je prévois des sièges et un espace suffisant pour tous ceux qui seront présents.
• Je prévois une bougie à allumer au début de la messe, ainsi qu’une Bible, un missel ou Prions en Église : ils sont une invitation à se mettre à l’écoute de la parole de Dieu.
• Je prévois un crucifix ou une icône à placer aussi dans cet espace prière, et, si possible, un bouquet de fleurs qui me rappelle la beauté de la Création.

- Se préparer :

Pour bien vivre ce moment, il faut s’y préparer aussi personnellement.
• Je marque une rupture par rapport à mes activités domestiques,
• Je veille à ce que, dans l’heure qui vient, rien ne vienne interrompre ou déranger ma prière (je coupe mon téléphone !)
• Avant le début, je m’installe déjà confortablement. Je prends un temps de silence pour dire au Seigneur mon désir de le rencontrer en étant uni à mes frères et sœurs, pour lui exprimer aussi mes intentions de prière, etc.
• Avec mes proches, je peux déjà préparer et partager par écrit ou oralement des intentions de prière universelle pour les avoir en tête au moment de la célébration.


2- Pendant la célébration

L’eucharistie ‘’à distance’’ exige un mode de participation bien différent. Quelques points d’attention :

- Participer pleinement :

Dès que la diffusion commence, elle requiert toute mon attention.
• Je prie avec ceux et celles que je vois ou entends ; je n’interromps pas ce ‘’suivi’’,
• Je fais les gestes habituels : je me lève, je m’assois, je fais le signe de croix, etc...
• Je dis les réponses habituelles. Si je suis seul, les premières réponses peuvent me paraître étranges, mais rapidement, elles deviennent plus naturelles et l’union de prière avec les célébrants et la communauté s’intensifie.
• De la même façon, je n’hésite pas à chanter.

- Une prière universelle

Pour suivre le mouvement de la messe , je m’associe à la prière universelle de cette célébration. Les intentions de prière plus personnelles auront été partagées oralement ou par écrit avant la messe .
Après la messe, elles pourront donner lieu à quelques minutes de prière en accord et en union avec les personnes présentes ou à distance qui partagent ce moment.

- La communion ;

Au moment de la communion, je vis une ‘’communion spirituelle’’, une ‘’communion de désir’’ : dans la foi, je sais qu’elle me donne la grâce de l’eucharistie. Jeûner physiquement du pain eucharistique ne signifie pas un jeûne spirituel. Au contraire, la présence réelle est ici appelée à devenir réellement présente en nous par l’absence et le manque qui en vivifient le sens et ouvrent le cœur à la prière.

- Avec les enfants :

Suivre une messe ‘’à distance’’, avec des enfants demande une attention particulière : il ne s’agit pas de la même démarche que celle mise en place par l’école . Il s’agit de prier, d’être avec Jésus et toute l’Église pour confier au Seigneur les malades, les personnels soignants, et autres. Leur expliquer pourquoi participer à cette messe est important pour nous, et proposer aux plus jeunes quelque chose qui soit en rapport avec ce moment : ils dessinent et décorent une croix, ou une bougie ; ils prient avec leurs mots et avec les gestes de tous.


3 - Après la célébration :

• Je remercie le Seigneur, je lui confie ma journée et toutes les populations touchées par cette épidémie.
• Si je fais partie d’un petit groupe de prière qui se retrouve pour vivre la messe à distance en union de prière, on prévoit le prochain rendez-vous en invitant chacun à confirmer ou non sa participation.
• Si c’est possible, je conserve l’espace prière comme un rappel du prochain rendez-vous de prière communautaire.


Téléchargez le Guide en format PDF

Télécharger la verion affichette au format JPG ou au format PDF

 

Secours_Cath_site.jpg 

Quelques dernières nouvelles du front....

Les chèques services sont arrivés. La liste des enseignes acceptant les chèques services est assez restreinte. Pour autant, en cette période de crise, plusieurs magasins acceptent exceptionnellement de les prendre.

Notons que l’état a débloqué des fonds pour aider les personnes en grande précarité comme les personnes à la rue, en hébergement… C’est pour cela que ce public n’est pas notre cible prioritaire. Nous devons faire attention à orienter nos aides vers les travailleurs pauvres, ceux qui se retrouvent au chômage partiel et dont la fin du mois va être difficile, les femmes de ménage qui ne peuvent pas travailler… Ce public ne s’adresse pas d’habitude à nos organismes. C’est vers eux que notre attention doit se porter en priorité.


Une plateforme humanitaire

Une plateforme humanitaire s'est constituée à Montpellier regroupant plusieurs associations : Secours Catholique, Secours populaire, la Cimade, Médecins du Monde, Aréa, De deux choses l'une, La petite cordée. Cette semaine, la plateforme va distribuer 5 000 colis alimentaires auprès des plus précaires. Nous appuyons l'action d'un point de vue logistique avec la distribution sur les bidonvilles et dans les squats. Nous prenons en charge le volet administratif en lien avec les assistantes sociales afin de planifier les rendez-vous des distributions pour celles et ceux qui viendront se ravitailler directement sur le site.

A lire dans La Gazette : https://www.lagazettedemontpellier.fr/live/5e944fc39d78280038ddd1bf/montpellier-une-plateforme-unitaire-et-humanitaire-unique


Nous sommes en réflexion sur la réouverture des douches de l'accueil de jour de Montpellier car une cinquantaine de personnes se trouvent encore à la rue malgré les lieux d'hébergement dans les gymnases de ville de Montpellier. Ce service serait très utile à cette population mais cela demande la mise en place d'une nouvelle organisation afin de garantir la protection de tous et le respect des gestes barrière. Un protocole a été réalisé et sera testé afin de garantir la faisabilité de l'action. Nous vous tiendrons informés.


Un appel solidaire

La crise sanitaire est déjà devenue une crise sociale ! C’est pourquoi le Secours Catholique lance aujourd’hui un appel à solidarité. Véronique Fayet, notre présidente, a écrit au président de la République afin de demander de débloquer une aide exceptionnelle aux plus pauvres. Il se fait en coordination avec d’autres partenaires.

En savoir plus


Une cellule écoute

Nous vous avions annoncé le lancement de la cellule écoute. Celle-ci est opérationnelle.

RAPPEL - Un numéro unique à communiquer pour joindre la délégation : le 07 57 40 96 38


Encore merci à tous pour votre investissement auprès de vos équipes, vos bénévoles et les personnes que vous accompagnez et n'oublions pas que pour sauver des vies, nous devons respecter les règles du confinement. Prenez-soin de vous et de vos proches.

La délégation
Amélie Corpet - Déléguée diocésaine

 Secours_catho_site.jpg

 

Confinés et toujours mobilisés contre l’isolement …

Pour continuer à prendre des nouvelles de vos proches, il y a le téléphone, certes mais il y a aussi l’écriture ! Rappelez-vous il y a quelques temps nous n'hésitions pas à prendre la plume. Ne laissons pas cette pratique « intemporelle » de côté … un petit courrier fait toujours plaisir (quand ce n’est pas une facture …) même s’il n’arrive que dans 3 mois !!!

Toujours dans l’écriture : la tenue d’un journal du confinement peut être libérateur de certaines frustrations ou tout simplement vous faire plaisir le temps d’écrire quelques mots … Il peut se présenter sous différentes formes : un mot chaque jour, quelques lignes... prenez la plume et racontez ce que vous vivez !

Il se peut que vous connaissiez dans votre entourage des personnes âgées qui ont besoin d’aide pour leurs courses. Que vous puissiez directement aider ces personnes ou non, n'hésitez pas à les signaler à Séverine qui relaiera les appels au sein des paroisses ou auprès des volontaires qui se manifestent auprès de la délégation :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Confinés, curieux et cultivés …

Voici une sélection d'activités culturelles, concoctée par le Secours Catholique du Gard  pour les ado, pour les enfants et  enfin pour les adultes.

Claire, des perles du Jeudi, vous propose un petit concert de l’orchestre national de France en confinement sur Youtube !


Confinés avec ses 10 doigts

Depuis 2005, les Petits Frères des Pauvres et la marque de smoothie Innocent proposent chaque année l’opération « petit bonnet, bonne action ». Tout le monde est invité à tricoter 550 000 bonnets en laine représentant la chaleur apportée aux personnes âgées. Ces petits bonnets viendront ensuite habiller les petites bouteilles de smoothie innocent. Pour chaque bouteille achetée coiffée d’un bonnet Innocent reverse 20 centimes à l’association. 

Si vous avez quelques chutes de laine n’hésitez pas à vous amuser avec les petits bonnets 

Sur le site vous trouverez plusieurs patrons du plus simple au plus complexe….

https://www.petitsfreresdespauvres.fr/agir/tricoter-solidaire

Quand nous ne serons plus confinés, Séverine se chargera de récupérer vos bonnets et de les transmettre aux petits frères des pauvres.


Confinés et toujours motivés pour transmettre

Vous êtes nombreux à maintenir depuis maintenant quinze jours des liens étroits par téléphone ou par mail avec les élèves, enfants, adolescents et adultes. Nous vous félicitons, vous avez fait preuve d’une grande adaptabilité ! Alpha et accompagnement scolaire, même combat !

Si vous avez :

  • constaté un manque d’équipements dans certaines familles
  • besoin qu'on vous relaie dans l’accompagnement de vos élèves (vous n’avez pas le temps ou pour toute autre bonne raison)
  • envie d’être en lien avec d’autres bénévoles qui font de l’accompagnement scolaire ou de l'alphabétisation (ou de l’apprentissage du français, ou du FLE etc.)
  • besoin d’outils pour faire des visio ou des téléconférence mais ne savez pas trop comment faire.

… pour tout ça, n’hésitez pas à interpeller Amélie Naillon : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Afin d’aider les familles à assurer l’école à la maison, voici quelques outils utiles :

Plein d’autres idées, consultez les fiches repères du Secours Catholique qui donnent des idées remontées des délégations en cette période de confinement :  Accompagnement à la scolarité et Apprentissage du français


Confinés en bonne santé

Continuez à consommer local, passez par la plateforme régionale ! La région Occitanie a lancé un portail rassemblant les producteurs et commerçants alimentaires du territoire livrant à domicile. La mission est double : assurer l’accès de tous à une alimentation de qualité et soutenir des entreprises alimentaires d’Occitanie. Tous se sont engagés à livrer les commandes à domicile en respectant les règles sanitaires en vigueur.

Gardez la forme pendant le confinement en pratiquant quelques exercices proposés sur ce site.
Pour les sportifs qui veulent se dépenser Jogging limité pendant le confinement : 8 exercices pour se défouler sans sortir ou 7 exercices pour rester en forme pendant le confinement


Et pour la suite ?

N'hésitez pas à vous rapprocher de vos responsables d'équipes ou d'activités qui reçoivent les mails donnant des informations institutionnelles et les news de nos actions sur l'Hérault. Si cela vous intéresse, vous pouvez leur demander de vous transférer ces infos.

Nous avions prévu une fête de la délégation le 6 mai mais qui est reportée au 9 juin.  Vous comprendrez sans difficulté que vu le contexte actuel, nous ne savons pas si nous pourrons la maintenir. Mais nous l'espérons vivement car le confinement fini, nous aurons tous l'immense plaisir de nous retrouver et vivre un temps de partage et de fraternité. Alors il n'y a plus qu'à espérer !!!

L’ensemble de l’équipe salariée est en télétravail mais ravie de répondre au téléphone et de prendre de vos nouvelles !

On attend vos photos, vos idées et vos témoignages pour l’édition de mardi prochain.
Rendez-vous vendredi pour la 2ème édition de “Confinés et ressourcés”

 Encore merci pour votre engagement au service des plus pauvres, et rappelez-vous :

 

POUR SAUVER DES VIES, #RESTEZCHEZVOUS !

Pape_Francois_benediction_Ubi_Orbi_01.jpg

Le texte de l'homélie du pape François :

« Le soir venu » (Mc 4, 35). Ainsi commence l’Evangile que nous avons écouté. Depuis des semaines, la nuit semble tomber. D’épaisses ténèbres couvrent nos places, nos routes et nos villes ; elles se sont emparées de nos vies en remplissant tout d’un silence assourdissant et d’un vide désolant, qui paralyse tout sur son passage : cela se sent dans l’air, cela se ressent dans les gestes, les regards le disent. Nous nous retrouvons apeurés et perdus. [...]