Les Laïcs en mission ecclésiales se sont retrouvés pour ½ journée de récollection à Sérignan sur le thème « Vivre l’Eglise comme communion de disciples ».


Le Père Guilhem KNOCKAERT les a invités, dans un premier temps, à méditer deux textes : le livre du deutéronome chapitre 31 « Sois fort et courageux […] c’est le Seigneur qui marchera devant toi, c’est lui qui sera avec toi… » et l’évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu verset 25, la parabole du talent.

Dans un temps plus personnel, il les a orientés vers une relecture de leur mission et les a encouragés à se recentrer sur l’essentiel, en cherchant à mettre de la qualité et du soin dans leurs activités. Ils ont pu rédiger au cours de ce temps personnel une intention de prière que nous vous partageons. N'hésitez pas à porter ces intentions dans vos prières.

Les participant à cette journée remercient vivement le Père Jean COSTES et ses paroissiens pour leurs accueils chaleureux, leurs disponibilités et leurs talents de cuisiniers !

Intentions de prière:

Seigneur, aide-nous à bâtir des ponts entre nos différentes missions pour que ta volonté se fasse.

J'étais malade, en prison, étranger… ce que vous avez fait à l'un de ces petits, c'est à moi que vous l'avez fait…. Seigneur, donne-nous de ne jamais oublier ton visage derrière celui de ces petits, de ces oubliés que nous croisons ou rencontrons.

Seigneur, aide-nous à être fier de notre Eglise. Seigneur, aide-nous à constater que nous sommes chanceux. Aide-nous à ne pas nous créer des tensions inutiles. Seigneur, aide-nous à entendre les critiques faites à notre égard pour nous permettre de grandir.

Saïd, Alain, Rémi, Muriel, Agnès, Marie, Brigitte… tu les connais tous, tu connais leurs fragilités et leur désir de vivre. Tu les as mis sur maroute. Tu me les confies. Apprends-moi Seigneur à prendre soin de chacun.

 Donne-nous, Seigneur, les talents nécessaires pour rendre plus belle ton Eglise, afin que tous aient envie d'y rentrer et de te servir, nous t'en prions.

"Je rends grâce à ton nom pour ton amour et ta vérité". Seigneur, donne-moi/nous la force de ton Esprit d'amour pour témoigner de ta Vérité quand la tentation de se taire nous assaille. 

Seigneur, envoie la force de ton Esprit-Saint à nos prêtres qui sont malades, qu'ils retrouvent la santé pour continuer la mission confiée.

Nous te confions, Seigneur, les jeunes en difficulté. Aide-nous à les faire grandir auprès de Toi dans ta lumière, Seigneur, nous t'en prions.

Seigneur, n'arrête pas l'œuvre de tes mains. Bâtis ton Eglise dans ton amour et ta vérité. Nous te rendons grâce pour ce qu'elle vit de beau, de bien et de vrai.

Seigneur, les membres de ton Eglise ont mal et souffrent en ce moment de nombreux maux terribles, dans ta bienveillance, rassure chacun, ne nous lâche pas. Que les signes de ton amour immense soient visibles de tous.

Dieu notre Père, nous savons que tu aimes tous tes enfants. Révèle-le à tous. Ceux qui ne te connaissent pas, ceux qui doutent, ceux qui sont sur le parvis de nos églises et ceux qui franchissent leurs portes. Que ton amour infini leur soit révélé pour donner un sens à leur vie, nous te prions.

Seigneur, prends pitié de nous, n'abandonne pas ton Eglise, viens à notre aide, que nos cœurs s'ouvrent aux autres. Nous t'en prions.

Seigneur, nous te prions pour tous les jeunes de France qui ont vécu les JMJ au Panama, fais grandir ce qu'ils ont reçu, que ta grâce les accompagne.

Seigneur, nous te prions pour ceux qui sont touchés par la maladie, ceux qui ont perdu un être cher, aide-les dans ces épreuves à voir ta lumière au bout du chemin.

Soyons inspirés par l'Esprit-Saint ! Que le Seigneur me précède dans tout ce que j'entreprends et qu'il soit au centre de tout ce que nous voudrons vivre avec les jeunes que nous accompagnons.

Seigneur, donne à ton Eglise de s'ouvrir à la nouveauté de ton Esprit pour traverser la tempête dans la confiance, Seigneur nous te prions.

Seigneur, protège notre Eglise ! Garde nous, Seigneur, de tomber dans l'habitude, renouvelle en , nous la vigueur que nous avons ressenti lors de ton appel.

Seigneur, nous te prions afin que ton Eglise sache prêter toujours sa voix aux muets, à ceux que l'on n'entend pas mais aussi à ceux dissonants, discordants que l'on ne souhaite pas entendre car ils nous interpellent.

Seigneur, je te rends grâce car tu as entendu le cri que je ne poussais même pas ! Donne-nous d'entendre le cri inaudible de nos frères humains le plus détruits, d'en être touchés au point de convertir nos cœurs endurcis, soucieux surtout d'eux-mêmes.

« Ma Maison » (Petites Soeurs des Pauvres), le 19 mars 2019

 

Quels qualificatifs retenir pour parler de saint Joseph ? Pourquoi ne pas reprendre celui que lui donne l’Evangile. Il est « juste ». Cela renvoie à la manière de penser de la Bible : est juste celui qui est à sa juste place. C’est précisément l’attitude de Joseph dans le passage d’Evangile que nous venons d’entendre. Il a totalement confiance en Marie, sa fiancée. Si celle-ci est enceinte, Dieu y est pour quelque chose et Joseph se dit que ses projets humains ne doivent pas empêcher ce que Dieu veut faire ; c’est pourquoi, pendant la nuit, l’Ange du Seigneur lui indique ce qu’il doit faire.

Saint Joseph n’est pas un saint comme les autres. « De tous les saints, il est le plus élevé au ciel après la Vierge Marie », dit le Pape Léon XIII. Dieu lui a demandé de veiller auprès de Jésus et de Marie, ces deux dons merveilleux offerts à l’humanité.

  • Il est un saint pour notre temps. De quelle manière ? Un maître de silence et de vie intérieure. C’est tellement nécessaire dans notre monde si bruyant et agité. Saint Joseph, dont l’Evangile ne nous rapporte aucune parole, nous apprend à nous taire et à agir pour le bien. Nous mesurons combien Joseph a su écouter ce que lui disait l’Ange du Seigneur et le mettre en pratique. Il reçoit la mission de donner à l’enfant qui naît de la Vierge Marie le nom de Jésus, « Dieu sauve ». Il a prononcé le premier ce nom et, en le disant, il a exprimé l’essentiel du message du salut.

A la suite de saint Joseph, comme savent le faire si bien nos frères chrétiens d’Orient, redisons simplement ce simple nom de « Jésus ».

  • Saint Joseph réalise ce que Dieu lui demande. Il vit ce qu’est la véritable obéissance à Dieu, attitude intelligente qui accueille ce qui est demandé et cherche la meilleure manière de le mettre en pratique, vite et bien.

Reprenons à notre compte ces mots de l’Ecriture que nous connaissons : « Parle, Seigneur, ton serviteur écoute » et encore « me voici, Seigneur, pour faire ta volonté » ; « ma nourriture, c’est de faire la volonté de mon Père qui est aux cieux « ; « que ta volonté soit faite ». Je pourrais citer d’autres textes encore qui parlent de la relation à vivre avec Dieu. Nous ne sommes pas à égalité et nous avons le bonheur qu’il se tourne vers nous et nous demande notre action et notre contribution pour ce qu’il veut faire : sauver les hommes.

  • Notre monde est affronté à de nombreux défis que nous connaissons bien. Nous savons aussi tout ce qui blesse notre Eglise. Voilà pourquoi il est bon de nous rappeler que saint Joseph est le patron de l’Eglise universelle. Lui qui a veillé sur la Sainte Famille, l’a protégée, a subvenu à ses besoins, il est aussi celui qui défend et assiste l’Eglise dans tous les combats qu’elle doit mener.

Ce sont les moyens évangéliques humbles et modestes qui doivent être les nôtres. Nos racines cachées plongent dans la vie humble de Nazareth. C’est dans ce village obscur et ignoré que tout commence pour nous. Ce n’est pas à Jérusalem ni dans le Temple !

  • On a appelé saint Joseph le patron de la « bonne mort », sans doute parce qu’il est mort entouré de Jésus et de la Vierge Marie. Joseph est l’homme de l’espérance ; il l’a vue grandir avec la naissance et la croissance de Jésus. Au moment de disparaître, saint Joseph est assuré que Jésus est bien celui qui va combler les attentes du peuple juif. N’est-ce pas l’espérance qui est appelée à être la vertu de nos ultimes années terrestres ?

Reprenons ensemble une prière à saint Joseph.

« Saint Joseph, qui êtes le modèle et le consolateur des mourants, nous vous demandons votre protection pour les derniers instants de notre vie, pour ces moments où nous n’aurons peut-être pas la force de vous appeler à notre aide.

Pour obtenir cette faveur, accordez-nous de vivre comme vous de la présence de Dieu et de Marie et de ne pas blesser leurs regards par la tache du péché.

Jésus, Marie, Joseph, assistez-nous dans nos derniers instants, soutenez-nous, défendez-nous contre les assauts du démon et accordez-nous d’expirer en votre sainte compagnie. Amen ».

 Marcel Dazin Site

 

Samedi 30 mars, Un grand orgue numérique, offert par un généreux donateur à la paroisse de Florensac, sera béni par le Père Jean Barthès, curé, au cours de la Messe de 18 heures.

Dimanche 31 mars, Marcel Dazin, auteur, compositeur et interprète, inaugurera cet orgue, à l'occasion d'un concert intitulé "Orgue et Chansons". Ce concert sera également l'occasion pour M. Dazin de fêter ses 60 ans de musiques d'église. 

Concert avec la participation de : Anita Pégurié, Mireille Montes, Stéphanie Levas et Elodie Falco.

Entrée gratuite, libre participation aux frais.

Expo-carton-Maguelone.jpg

Vendredi 22 mars à 18h30, à la Cathédrale de Maguelone aura lieu le vernissage de l'exposition de de Sameerah Al Bsharah ; "La Tristesse d'Ornina"

 

Dominique_Proust.jpg

Samedi 23 mars à 20h30, Dominique Proust donnera un récital d'orgue, à l'église Saint-Etienne de Castries :


"Musique et Astronomie" : 

Fantaisie - Charles Racquet (1598-1644)
Commande du Père Marin Mersenne (1588-1648), pour illustrer son traité de "l’Harmonie Universelle" publié en 1636.

Dialogo - Vicenze Galilei (1520-1591)
Père de l’astronome Galileo Galilei.

Passacaille en ré mineur Buxwv161 - Dietrich Buxtehude (1637-1707)
Inspiré des phases de la Lune, le thème est répété 28 fois (les 28 jours du cycle lunaire) en quatre sections (nouvelle Lune, premier quartier, pleine Lune, dernier quartier).

Deux chorals - Comme l’étoile du matin brille bien BWV739, Johann Sebastian Bach (1685-1750), Marcel Dupré (1886-1971).

Voluntary, en ré mineur - William Herschel (1738-1822)
Musicien et astronome qui découvrit la planète Uranus et le rayonnement infrarouge.

ENTRACTE

Choral - Comme l’étoile du matin brille bien - Max Reger (1873-1916)

 Symphonie n°3, deuxième mouvement - Camille Saint-Saëns (1835-1921)
Camille Saint-Saëns fréquenta assidument l’Observatoire de Paris, et composa six duos pour harmonium et piano op.8 pour s’acheter une lunette astronomique.

Jupiter - (transcription Eric H. Thieman) Gustav Holst (1874-1932)
Extrait du poème symphonique “Les Planètes”.

Hymne au Soleil - Louis Vierne (1870-1937)


Dominique PROUST :

De formation à la fois scientifique et musicale, Dominique Proust est Ingénieur de Recherche hors classe au CNRS et astrophysicien dans le domaine de la cosmologie observationnelle, à l'Observatoire de Paris, campus de Meudon. Il a séjourné dans les grands observatoires internationaux, et observé avec les plus grands télescopes (Haute-Provence, Pic du Midi, îles Canaries, Andalousie, Chili, Californie, Hawaï, Australie). Outre ses travaux de recherche, il est l'auteur de plusieurs ouvrages d'astronomie destinés au grand public. Il a coproduit des programmes scientifiques et musicaux, et intervient régulièrement à la radio ainsi qu'à la télévision. Il a reçu la médaille d’honneur du CNRS.

Dominique Proust a travaillé l'orgue avec les organistes de Notre-Dame de Paris, Pierre Moreau (dont il fut le dernier élève), Jacques Marichal, puis Daniel Roth, organiste de Saint Sulpice à Paris. Organiste de l’Eglise Notre-Dame de l’Assomption à Meudon, il a donné des concerts en Europe, au Canada, au Brésil, au Pérou, au Chili, en Australie et participé à des festivals internationaux. Ses enregistrements en première mondiale de l'oeuvre pour orgue de William Herschel (1738-1822) et de Pierre Moreau (1907-1991) ont été salués par la critique internationale.

 

 

Conference de careme Lunel Viel 21 mars 2019

Jeudi 21 mars de 18h30 à 20h30, sœur Marie Guillaumin, de l'Institut Diocésain de Formation, tiendra une conférence de Carême, sur le thème : "Le regard de Dieu sur la souffrance".
La conférence se déroulera au presbytère de Lunel-Viel, à la paroisse de Saint-Padre Pio en Lansarguois et Saint-Jean-François-Régis du Boisseronnais.

 St Cleophas

 
Un frère Franciscain de l'Immaculée de Lourdes viendra nous rencontrer pour partager et mieux connaitre Marie vue par le saint père Maximilien Kolbe.
- 9h30 : Messe
- 10h30 : Maximilien Kolbe
- 12h00 : Repas partagé avec ce que chacun apportera
- 14h00 : Marie... en trois temps...

Faire l'expérience de l'Amour de Dieu et de la Vierge Marie.
Grandir dans la relation avec Marie afin de mieux la connaitre et de mieux nous connaitre nous-mêmes au moyen de la prière.
Devenir pleinement nous-même : nos frères rencontrent d'abord le Christ, en nous rencontrant ; nous sommes ce que nous sommes.

En guise de préparation ceux qui le peuvent pourront regarder la vidéo de 57' ou celle de 28' :

Vous pouvez également consulter le site de la paroisse Saint-Cléophas :

http://www.saintcleophas.com/

 

 

 

 

Appel decisif 02

Dans notre diocèse, 64 adultes venant de 26 paroisses s’apprêtent à recevoir le baptême en 2019.

Temps de grâce ce premier dimanche de Carême pour les catéchumènes adultes qui ont vécu une étape décisive de leur cheminement avec la célébration de l’Appel Décisif par notre archevêque Mgr Pierre-Marie Carré.

Appelé chacun par son nom, présenté par son parrain, sa marraine, ses accompagnateurs, Alexandre, Laura, Florence, Alain, Lou, Michel et tous les autres catéchumènes de notre diocèse ont pris place dans le chœur de la cathédrale Saint Nazaire de Béziers ce dimanche 10 mars.

 Appel decisif 06

 

"L’Église, au nom du Christ, vous appelle aux sacrements de Pâques" dit l’évêque aux catéchumènes pour être purifiés et illuminés par le Christ.

Commence alors le temps de préparation ultime avant Pâques qui s’étend sur la durée du Carême : les catéchumènes "appelés" sont invités à suivre Jésus qui se retire au désert.

Dans cette ultime préparation spirituelle, ils ont particulièrement besoin du soutien de l’Église qui les a accueillis, les porte, a permis leur croissance et qui a hâte de les voir pleinement prendre leur place.

Accompagnons-les de notre prière comme des frères et sœurs aînés dans la foi, et remercions-les de nous rappeler le don reçu à notre baptême.

Ensemble, marchons résolument sur cette route de Carême, temps de purification, de conversion et de grâce pour tous !

Découvrez toutes les photos de l'appel décisif.

 

Appel decisif 04

 

Appel decisif 05

 

Appel decisif 08

 

Appel decisif 07

 

Appel decisif 01