Bâtissons l’avenir avec le Christ qui vient parmi nous pour faire toutes choses nouvelles.
Chaque Noël revient le 25 décembre ; apparemment rien de changé et pourtant Noël 2017 sera bien différent de Noël 2016. Nous ne fêtons pas Noël dans la nostalgie des 3 messes basses, mais comme le projet de Dieu pour notre monde. Le Christ, Verbe de Dieu, nous entraîne avec lui vers l’avenir.
Comparer nos projets pastoraux locaux avec le projet du Salut de Dieu est bien prétentieux et pourtant l’ambitieux projet de Dieu pour les hommes se nourrit de tous nos projets quotidiens, nos désirs d’aller de l’avant.
Les assemblées de paroisse qui donnent du grain à moudre à l’Equipe d’Animation Pastorale en vue de la rédaction du Projet pastoral local, sont des lieux de questionnement, de rêves échangés, de nourritures spirituelles partagées, de recherche d’outils pour réaliser le projet.
La salle paroissiale ressemble alors à la crèche car, autour de l’enfant, bergers et mages s’interrogent, rêvent, se nourrissent et s’équipent pour bâtir l’avenir et que naisse l’Eglise.