Conseil épiscopal, Conseil presbytéral, Conseil diocésain pour les affaires économiques, Conseil pastoral diocésain, Conseil de médiation, rythment l’agenda de l’évêque. Voici leur rôle et ce qu'en attend l'archevêque.

Le Conseil épiscopal
Le conseil épiscopal est une structure de gouvernement du diocèse. Il est composé des plus proches collaborateurs de l’évêque. Sa mission est fixée par le canon 473, § 4. Le conseil épiscopal se réunit autour de l’évêque pour donner les impulsions pastorales au diocèse, régler les problèmes, prévoir les nominations de prêtres, les embauches de laïcs, prendre les décisions qui s’imposent pour la bonne gestion financière des affaires du diocèse. Après l’écoute et la consultation de ses différents conseils (épiscopal, presbytéral, économique), l’évêque reste seul et unique décideur dans la gestion du diocèse.

Le Collège des responsables de secteurs missionnaires
Il réunit l’ensemble des responsables de secteurs du diocèse de Montpellier.

Le Collège des consulteurs
Institution obligatoire et permanente constituée uniquement de prêtres, membres du conseil presbytéral. Ce collège peut, et parfois doit être, consulté par l’évêque pour donner son avis ou son consentement pour les affaires d’une importance particulière. En cas de vacance du siège épiscopal, le collège élit un administrateur pour assurer l’intérim.

Le Conseil presbytéral
Le conseil représentant l’ensemble des prêtres d’un diocèse auprès de l’Évêque.

Le Conseil diocésain pour les affaires économiques
Composé d’au moins trois fidèles compétents (clercs ou laïcs), il établit le budget du diocèse, en approuve les comptes, en contrôle les finances.

Le Conseil pastoral diocésain
Le Conseil Pastoral Diocésain permet à la vie diocésaine, dans sa diversité, de retentir auprès de l’évêque à partir de l’expression des personnes représentant les différentes réalités humaines présentes dans le diocèse.
Il est un lieu de réflexion et de discernement au service de la pastorale du diocèse. Il est appelé à accomplir une action de vérification du vécu apostolique et d’élaboration de propositions concernant les objectifs de la mission, la définition et la conduite de la vie du diocèse, en communion avec les orientations diocésaines et les décisions des synodes diocésains.

Le conseil de médiation
Pour ne pas laisser le conflit se répandre dans l’Église et aider à la résolution d'éventuels conflits, le code de droit canon de 1983 suggère le recours à une médiation. Cette instance est compétente à l’égard de toute personne en responsabilité dans l’Église diocésaine, qu’elle soit clerc, religieux ou laïc, salariée ou bénévole, dans un service pastoral ou administratif, exceptés les curés pour lesquels une procédure spécifique est prévue (canon 1742). Sa mission est de rapprocher les points de vue et de proposer des solutions pour permettre aux parties concernées de trouver un accord à l’amiable.