Bâtissons l’avenir avec le Christ qui vient parmi nous pour faire toutes choses nouvelles.
Chaque Noël revient le 25 décembre ; apparemment rien de changé et pourtant Noël 2017 sera bien différent de Noël 2016. Nous ne fêtons pas Noël dans la nostalgie des 3 messes basses, mais comme le projet de Dieu pour notre monde. Le Christ, Verbe de Dieu, nous entraîne avec lui vers l’avenir.
Comparer nos projets pastoraux locaux avec le projet du Salut de Dieu est bien prétentieux et pourtant l’ambitieux projet de Dieu pour les hommes se nourrit de tous nos projets quotidiens, nos désirs d’aller de l’avant.
Les assemblées de paroisse qui donnent du grain à moudre à l’Equipe d’Animation Pastorale en vue de la rédaction du Projet pastoral local, sont des lieux de questionnement, de rêves échangés, de nourritures spirituelles partagées, de recherche d’outils pour réaliser le projet.
La salle paroissiale ressemble alors à la crèche car, autour de l’enfant, bergers et mages s’interrogent, rêvent, se nourrissent et s’équipent pour bâtir l’avenir et que naisse l’Eglise.

BatissonsAvenir Logo RVB

 Le logo ne fait pas tout pour la mise en œuvre de l’Orientation diocésaine. Il permet cependant de se rallier symboliquement à cette démarche qui nous est commune.


L’invitation « Bâtissons l’avenir » nous met en chemin, avec en perspective la croix du Christ tissée de fils de couleurs différentes et qui, depuis plusieurs années, est le logo de notre diocèse ainsi que de la dynamique diocésaine qui se poursuit, « Mission Fraternités ».



Le Christ sur la croix fait sienne toutes nos différences et entraîne dans la gloire de son Père, dans la joie, toute la richesse de nos vies, de l’Eglise, du monde.

Mais ces couleurs différentes sont aussi ce qui fait notre monde aujourd’hui, tissé de toutes les cultures qui ont parfois du mal à se comprendre mais qui au final s’entrecroisent.

Cela pourrait faire une pelote de laine inextricable et inquiétante, mais en réalité cela fait surtout un monde ouvert et disposé à croire en l’avenir.

Les fils bariolés qui forment notre monde sont aussi les 4 dimensions de notre orientation diocésaine. Et l’on ne peut tirer une de ces dimensions sans que viennent les 3 autres.

Harmonie et cohérence qui favorisent l’ouverture sur l’avenir sans perdre de vue le Christ vers qui nous allons au même moment où il vient à nous. Bâtir l’avenir, c’est déjà vivre l’espérance de rencontrer le Christ : chemin, vérité et vie, en Eglise et en humanité.

 
Après une lectio divina sur le combat de Jacob, c’est la question qu’a posé le SDIC (Service Diocésain de l’Initiation Chrétienne) à Mgr Carré lors de la journée diocésaine de formation des catéchistes et des accompagnateurs du catéchuménat le 5 octobre 2017 à Mèze. « Qu’est-ce-que rencontrer le Christ ? Quand quelqu’un dit « j’ai rencontré le Christ », comment discerne-t-on que c’est le Christ ? Où rencontrer le Christ ? Qu’est-ce que cela implique dans nos pratiques en catéchèse et en catéchuménat ? » des questions et une journée en lien direct avec l’Orientation Diocésaine promulguée en juin dernier à Pentecôte au Zénith, et sa 1ère dimension « Favoriser la rencontre avec le Christ ».


Favoriser une rencontre avec le Christ. Intervention de Mgr Pierre-Marie Carré  (vous pouvez aussi visionner l'intervention en cliquant ici)

Qu’est-ce que rencontrer le Christ ? Le récit du combat de Jacob, qui a été abordé en groupe en lectio divina, a fait ressortir que la rencontre de Dieu avait ses propres lois et étapes qu’évoquent ces mots : dépouillement, passage, combat, blessure, aurore, rencontre …

Cette rencontre n’est pas à imaginer sur le mode de nos rencontres humaines ; et pourtant, c’est une expérience réelle, qui nous touche.  Nous serons toujours pris entre ces deux aspects qu’il nous faut tenir : ce n’est pas comme ce dont nous avons l’expérience mais c’est pourtant bien réel.
Dans « La joie de l’Evangile », le Pape François écrit : « le véritable missionnaire, qui ne cesse jamais d’être disciple, sait que Jésus marche avec lui, parle avec lui, respire avec lui, travaille avec lui. Il ressent Jésus vivant avec lui au milieu de l’activité missionnaire » (266). Cela est présenté comme un fait d’expérience.

Par décision de Mgr l’Archevêque,

  • l’abbé Christian Boudarel est nommé prêtre accompagnateur des collégiens et lycéens de l’enseignement public de la paroisse S. Sauveur en Gardiole.
  • l’abbé Jean Costes est nommé prêtres accompagnateur des collégiens et lycéens de Sérignan, Vendres, Portiragnes, et responsable de l’équipe du secteur des aumôneries Béziers – Biterrois.
  • l’abbé Raphaël Duchamp est nommé responsable des collégiens et lycéens de la paroisse Cathédrale de Montpellier.
  • l’abbé Matthieu Marger est nommé responsable de l’aumônerie des collèges Marcel Pagnol, Croix d’Argent, Clémenceau et Fontcarrade, et des lycées Clémenceau et Jules Ferry.
  • l’abbé Paul Nguyen Dinh Tram est nommé responsable des aumôneries de collèges et des lycées publics de la ville de Béziers.
  • l’abbé Humberto Pabon est nommé responsable des aumôneries des collèges et des lycées publics du secteur Mer, Vignes et Volcans.
  • l’abbé Nicolas Pietruch est nommé responsable des aumôneries des collèges et des lycées publics de la ville de Sète.
  • l’abbé Camille Sessou est nommé coordinateur des aumôneries des collégiens et des lycéens du secteur Lergue-Hérault.
  • l’abbé Bernard Laurent est nommé prêtre accompagnateur de l’équipe d’aumônerie des hôpitaux Lapeyronie et Arnaud de Villeneuve, sous la responsabilité hospitalière des aumôniers des lieux.
  • Le Père Louinès Plaisir est nommé prêtre accompagnateur de l’équipe d’aumônerie de l’hôpital Antonin Balmès, sous la responsabilité hospitalière de l’aumônier du lieu.
le Chanoine Alain Eck                                    + Pierre-Marie Carré
Chancelier                                                      Archevêque de Montpellier

En ce début du mois de septembre, c’est la période de toutes les rentrées : celle des enfants, des petits enfants avec leurs enseignants, ; celle des collégiens, des lycéens, des étudiants avec leurs professeurs et celle des parents et des grands-parents, car les rythmes scolaires déterminent aujourd’hui la vie sociale de beaucoup : il n’y a qu’à voir les soucis qu’entrainent les changements dans l’organisation des semaines scolaires de 4 jours ou non … 
C’est la rentrée aussi, après les congés et les vacances, pour ceux qui ont la chance d’avoir du travail. Et dans nos diocèses c’est également la reprise pour pas mal de paroisses, de services, d’équipes et de groupes qui préparent une année nouvelle, même si ce n’est pas le 1er janvier ! Les projets ne manquent pas ; parfois ce sont les personnes qui manquent pour les mettre en œuvre… Des orientations sont données mais ce qui vient d’en haut se heurte parfois à cette remarque sans appel : « mais chez nous, ce n’est pas pareil !... ».
Il est difficile de donner des conseils pour bien démarrer l’année, mais je me hasarde à en rappeler un. Nous avons la mémoire courte, nous passons d’une chose à l’autre, nous oublions la réflexion sérieuse que nous avions faite sur tel ou tel sujet ; nous n’avons pas la culture de la relecture, de l’approfondissement, de la mémoire vivante de ce qui a été déjà dit et peut-être même commencé. Nous ne partons pas de rien, de zéro… Sachons puiser dans le neuf, mais aussi dans l’ancien disponible. C’est un conseil de Jésus dans l’évangile, c’est tout l’intérêt de la reprise pour enrichir nos réflexions et éviter des erreurs possibles. Sans oublier que parfois d’autres et ailleurs ont déjà bien progressé sur ce que nous envisageons de faire. Ce serait dommage de ne pas en bénéficier !
Alors, bonne rentrée à tous.


Mgr Claude Azéma
Evêque auxiliaire de Montpellier

Fêter saint Roch en cette année, c’est mettre en évidence le sanctuaire à l’occasion des 150 ans de sa construction. Un sanctuaire, qu’est-ce donc ?

Par décision de Mgr l’Archevêque, à effet du 1er  septembre 2017 :
- La paroisse S. Julien de la Mosson, qui faisait partie du secteur « Grand Montpellier Ouest », est désormais rattachée au secteur « Grand Montpellier Nord ».
 - l’abbé Pierre Brugidou est nommé curé de la paroisse S. Julien de la Mosson, dans le cadre du secteur missionnaire « Grand Montpellier Nord ».
- l’abbé Charles-Edouard Bruneaut, avec l’accord de l’archevêque de Paris, est nommé curé de la paroisse S. Joseph de Castries, dans le cadre du secteur missionnaire « Porte de Camargue ».
- l’abbé Giovanni De Checchi est nommé curé de la paroisse Jean XXIII – La Domitienne, dans le cadre du secteur missionnaire « Porte de Camargue ».
-   M. l’abbé Thierry Febvre est nommé curé des paroisses S. Roch en Piscénois et ND du Val d’Hérault, dans le cadre du secteur missionnaire « Mer, Vignes et Volcans ».
- Le Père Bogdan Leśko, de la communauté Synodia, est nommé curé de la paroisse du Bon Pasteur en Gigeannais, dans le cadre du secteur missionnaire « Bassin de Thau ».
- l’abbé Joseph Nguyen Xuan Hâ est nommé curé des paroisses Sts Salvy et Rustique en Minervois, Notre-Dame des Etangs et Ste Colombe, dans la cadre du secteur missionnaire « Les Marches de l’Espinouse ».
-  Le Père Robert Skiba, de la communauté Synodia, est nommé curé in solidum de la paroisse de Sète et modérateur de l’équipe presbytérale.
- Le Père Slawomir Uminski, de la communauté Synodia, est nommé curé in solidum de la paroisse de Sète.
- l’abbé Cyril Bezzina est nommé vicaire paroissial de la paroisse Cathédrale – S. Denis, dans le cadre du secteur « Grand Montpellier Nord ».
- l’abbé Alain Da Silva est nommé vicaire paroissial de l’ensemble paroissial Stella Maris (paroisses S. Pierre – S. Etienne de Maguelone, S. Sixte II, S. Augustin), dans le cadre du secteur missionnaire « Grand Montpellier Sud ».
- l’abbé Raphaël Duchamp est nommé vicaire paroissial de la paroisse Cathédrale – S. Denis, dans le cadre du secteur « Grand Montpellier Nord ».
- l’abbé Henry-Gilles Durand est nommé vicaire paroissial de la paroisse S. Bernard de Lattes, dans le cadre du secteur missionnaire « Grand Montpellier Sud »
- Le Père Adam Jozefaciuk, de la Mission Polonaise, est nommé vicaire paroissial de la paroisse S. Jean – Lavérune, dans le cadre du secteur « Grand Montpellier Ouest ». Il est également nommé aumônier diocésain des Equipes du
- l’abbé Matthieu Marger est nommé vicaire paroissial de la paroisse Notre-Dame de la Paix, dans le cadre du secteur « Grand Montpellier Ouest ».
- l’abbé Alexis-Nazaire Passy est nommé vicaire paroissial de la paroisse S. Julien de la Mosson, dans la cadre du secteur missionnaire « Grand Montpellier Nord ».
- Le Père Nicolas Pietruch, de la communauté Synodia, est nommé vicaire paroissial de la paroisse de Sète, dans le cadre du secteur missionnaire « Bassin de Thau ».
- Le Père Gérard Philip (tm), avec l’accord de ses supérieurs, est nommé vicaire paroissial des paroisses ND des Vignes et S. Chinian
- M. l’abbé Gérard Durand est nommé aumônier des sœurs de ND de l’Alliance aux Matelles.
- M. L’abbé Gérard Frioux est autorisé à se retirer sur la paroisse de Sète.
- M. Jean-Michel Bisserbe, diacre, est nommé aumônier des gens du voyage.
- l’abbé Jesus-David Alfonzo Gomez, diacre, est nommé sur l’ensemble paroissial Stella Maris (paroisses S. Pierre – S. Etienne de Maguelone, S. Sixte II, S. Augustin), dans le cadre du secteur missionnaire « Grand Montpellier Sud ».
- l’abbé Francisco Sierra de los Santos, diacre, est nommé sur les paroisses S. Padre Pio en Lansarguois et S. Jean-François-Régis du Boisseronnais, dans le cadre du secteur missionnaire « Porte  de Camargue ».
- Frère Jérémie Ayroulet, diacre (Famille Saint Joseph), est nommé sur les paroisses S Martin de la Coquillade et ND des Lumières, dans le cadre du secteur missionnaire Béziers-Biterrois.
M. Roger Caizergues est nommé aumônier diocésain du Secours Catholique
Mme Jeanne Mombelli est nommée coordinatrice diocésaine de la pastorale de la santé.
Mme Anne Soulier est nommée délégué diocésain à la Solidarité et responsable diocésain du Service Evangélique des Malades.

Mgr l’archevêque remercie les prêtres, diacres, religieux et laïcs qui ont exercé leur mission dans le diocèse de Montpellier et qui sont aujourd’hui appelés à un autre service. Nous les gardons dans notre prière.

Montpellier, juillet 2017

M. le Chanoine Alain ECK                                                                                 + Pierre-Marie CARRÉ
       Chancelier                                                                                                          Archevêque de Montpellier

 

La version papier est disponible à l'accueil de la Villa Maguelone