Il s’est passé quelque chose d’important le 22 janvier dernier !
Le Traité international sur l’Interdiction des Armes Nucléaires (TIAN) est entré en vigueur même si l’opinion publique n’en a été informée que très superficiellement, ou pas du tout.
Donc il devient obligatoire pour les Etats, membres de l’ONU, qui l’ont ratifié.
Tous les évêques de France sont invités à soutenir la déclaration de Pax Christi International demandant aux gouvernements de signer et ratifier le TIAN.

Pax Christi International encourage les responsables de l’Église catholique à prendre ensemble des initiatives pour soutenir l’entrée en vigueur du Traité des Nations Unies sur l’interdiction des armes nucléaires le 22 janvier 2021.

Nous, responsables d’églises catholiques du monde entier, saluons l’entrée en vigueur le 22 janvier 2021 du Traité des Nations Unies sur l’interdiction des armes nucléaires. Nous sommes encouragés par le fait qu’une majorité d’États membres des Nations Unies soutiennent activement le nouveau traité par l’adoption, les signatures et les ratifications. Il est tout à fait approprié que le Saint-Siège ait été parmi les premiers États à adhérer à l’accord en 2017. En outre, des sondages d’opinion dans le monde entier démontrent la conviction mondiale que les armes nucléaires doivent être abolies. La pire de toutes les armes de destruction massives a depuis longtemps été jugée immorale. Maintenant, elles sont finalement déclarées illégales.

Nous invitons les responsables de l’Église à discuter et à délibérer sur le rôle important que l’Église peut jouer dans la construction d’un soutien pour cette nouvelle norme internationale contre les armes nucléaires. Il est particulièrement important que les conférences épiscopales nationales et régionales ainsi que les institutions et fondations catholiques examinent si les fonds liés à l’Église sont investis dans des sociétés et des banques impliquées dans la production d’armes nucléaires. Si tel est le cas, prenez des mesures correctives en mettant fin aux relations de financement existantes et cherchez des moyens de désinvestissement. Nous croyons que le don de la paix de Dieu est à l’œuvre pour dissuader la guerre et surmonter la violence. Ainsi, en ce jour historique, nous félicitons les membres de l’Église catholique qui, depuis des décennies, sont à l’avant-garde des mouvements populaires pour s’opposer aux armes nucléaires et aux mouvements pacifistes catholiques qui font partie de la Campagne internationale pour l’abolition des armes nucléaires, lauréate du prix Nobel (ICAN).

Nota : Comme le rappelle le traité lui-même, tous les Etats membres de l’ONU, dont la France, doivent « favoriser l’établissement et le maintien de la paix et de la sécurité internationale en ne détournant vers les armements que le minimum des ressources humaines et économiques du monde ».