Les conseils

Conseil épiscopal, Conseil presbytéral, Conseil diocésain pour les affaires économiques, rythment l’agenda de l’archevêque. Voici leur rôle et ce qu’il en attend

Le Conseil épiscopal

Le conseil épiscopal est une structure de gouvernement du diocèse. Il est composé des plus proches collaborateurs de l’évêque. Sa mission est fixée par le canon 473, § 4. Le conseil épiscopal se réunit autour de l’évêque pour donner les impulsions pastorales au diocèse, régler les problèmes, prévoir les nominations de prêtres, les embauches de laïcs, prendre les décisions qui s’imposent pour la bonne gestion financière des affaires du diocèse. Après l’écoute et la consultation de ses différents conseils (épiscopal, presbytéral, économique), l’évêque reste seul et unique décideur dans la gestion du diocèse.

Le Collège des responsables de secteurs missionnaires

Il réunit l’ensemble des responsables des dix secteurs du diocèse de Montpellier :
Secteur 1 « Les Marches de l’Espinouse » P. David Cortés
Secteur 2 « Béziers – Biterrois » P. Gabi Rady
Secteur 3 « Lergue Hérault » P. Laurent Harmandon
Secteur 4 « Mer, Vignes et Volcans » P. Yannick Casajus
Secteur 5 « Bassin de Thau » P. Christian Boudarel
Secteur 6 « Pic St Loup – Porte des Cévennes » P. Gérard Blayac
Secteur 7 « Porte de Camargue » P. Charles-Edouard Bruneaut
Secteur 8 « Grand Montpellier Nord » P. Michel Plagniol
Secteur 9 « Grand Montpellier Ouest » P. Bernard Laurent
Secteur 10 « Grand Montpellier Sud » P. Hervé Dussel

Le Collège des consulteurs

Institution obligatoire et permanente constituée uniquement de prêtres, membres du conseil presbytéral. Ce collège peut, et parfois doit être, consulté par l’évêque pour donner son avis ou son consentement pour les affaires d’une importance particulière. En cas de vacance du siège épiscopal, le collège élit un administrateur pour assurer l’intérim.

Le Conseil presbytéral

Le conseil représentant l’ensemble des prêtres d’un diocèse auprès de l’Évêque.

Le Conseil diocésain pour les affaires économiques (CDAE)

Composé d’au moins trois fidèles compétents (clercs ou laïcs), il établit le budget du diocèse, en approuve les comptes, en contrôle les finances.