Jeudi 26 mars, de 9h00 à 16h30, à Villa Maguelone, la Pastorale de la Santé et l'Institut Diocésain de la Formation du diocèse de Montpellier, vous invitent à une journée de formation autour du thème "Animer une célébration de la Parole en établissement de santé".

 

Animer_Celebration_Parole_Etablissement_Sante.jpg

Mgr_carre.jpg

 

Relation rencontre de Bari, Mediterraneo, frontiera di Pace (19-23février)

Mgr Aveline et moi-même avons été invités à participer au colloque tenu à Bari la semaine dernière. En voici un bref aperçu.

58 évêques de 20 pays des bords de la méditerranée se sont rassemblés pour 4 jours à Bari et cette rencontre s'est conclue par la venue du Pape François.

Quel était le but de cette rencontre ?

Le titre le laisse entendre "Méditerranée, frontière de paix". Nous étions des évêques des trois continents entourant la mer méditerranée et avons d'abord appris à nous connaître et à découvrir ce qui marque nos Églises respectives. Il est vrai qu'elles sont bien différentes entre celles du Maghreb, de l'Europe occidentale et du Proche orient. Le tout s'est vécu dans une ambiance très fraternelle avec le décor somptueux de la ville de Bari et l'hospitalité généreuse de la Conférence épiscopale italienne, organisatrice de l'événement.

Trois temps ont rythmé cette rencontre.

  • D'abord, celui de la présentation de nos Églises particulières, tout spécialement sous l'angle de la transmission de la foi. Quels que soient les lieux, celle-ci est difficile.
  • Le deuxième temps visait à présenter la situation de nos Églises dans la société méditerranéenne.
  • Enfin, il s'agissait d'arriver à des propositions d'ordre pratique. Celles-ci ont été remises au Pape François le dimanche.

Y a-t-il une spécificité liée à la Méditerranée ? Elle n'est certes plus la "mare nostrum" du temps des Romains, mais plusieurs l'ont appelée "mare omnium", car tous peuvent s'y référer. On a souvent parlé d'un lac. C'est sur ses rives que se sont manifestées les trois grandes religions monothéistes du judaïsme, du christianisme et de l'islam. C'est là que la philosophie grecque s'est déployée. De nombreux auteurs ont été cités : Fernand Braudel, Edgar Morin, Giorgio La Pira qui fut maire de Florence, et même Paul Valery.

Mais la Méditerranée, en plus d'être une mer de rencontres et d'échanges, est aussi le lieu de conflits et de drames. La situation des pays en guerre et le drame vécu par les réfugiés et migrants ont été longuement présentés.

Pour promouvoir la paix, une culture du dialogue et de la convivence, typique du contexte méditerranéen, est à développer à tous niveaux, entre les personnes, les peuples et les religions. Une suite est envisagée.

+ Pierre-Marie Carré
Archevêque de Montpellier

 

Crédit Photo : Domenico Lavolpe Photography

Ecole-Ste-Florence.jpg

 

L’école Sainte Florence prépare la rentrée 2020.

Samedi 29 février de 10h à 12h, l'église Sainte Florence à Palavas, organise une journée portes ouvertes.

 

Les familles qui veulent s’informer auprès des institutrices sur le fonctionnement des classes, sur la pédagogie personnalisée (P. Faure - M. Montessori), visiter l'établissement ou rencontrer les religieuses de l’école et des parents d’enfants déjà scolarisés à Sainte Florence sont attendues lors des portes ouvertes 2020, le samedi 29 février de 10h à 12h.


Elles seront également accueillies par des membres du conseil d’administration fondateurs de l’école. L’établissement, qui a ouvert avec neuf élèves en septembre 2015, en compte aujourd’hui près de soixante-cinq répartis en quatre classes de double niveau de la petite section de maternelle au CM2.



L’école paroissiale rayonne au-delà de Palavas ; les élèves viennent également des communes de tout le littoral, mais aussi de Montpellier, Mauguio ou Lunel. L’école attire par la pédagogie développée, par un projet spirituel ancré dans la vie au quotidien des élèves avec en particulier la présence des religieuses de l’Annonciation, ou encore par un projet humain laissant toute leur place à l’entraide, au respect, à la bienveillance.
Les CM2 qui quittent Sainte Florence sont très bien accueillis dans les collèges privés comme publics de Montpellier et des communes du littoral. Ils sont généralement appréciés pour leurs connaissances, leur autonomie dans le travail et leur manière de vivre et de travailler en groupe, axes importants dans les apprentissages à Sainte Florence.

Prochain rendez-vous à l’école et destiné plus spécialement aux familles d’élèves, la matinée du dimanche 1er mars sera l’occasion d’entrer dans le Carême et de commencer à préparer Pâques avec des ateliers créatifs, ludiques et spirituels proposés aux enfants et aux parents, dès 9h30.




L’école maternelle et élémentaire Sainte Florence de la paroisse de Palavas est mixte, catholique et indépendante. Elle développe une pédagogie personnalisée (P. Faure, M. Montessori) impliquant des petits effectifs.
Cette pédagogie tient compte de la personnalité unique de chaque enfant mais aussi de l’importance de vivre en groupe, en alternant temps de travail en autonomie et temps de travail collectif. Chaque élève progresse ainsi selon son propre rythme, de manière à acquérir l’ensemble des compétences liées aux apprentissages fondamentaux de l’enseignement de la maternelle ou de l’élémentaire.


Les élèves, répartis en quatre classes de deux niveaux, de la petite section de maternelle au CM2, bénéficient de l’enseignement de l’espagnol et de l’anglais dès la grande section de maternelle.
L’équipe pédagogique se compose de cinq institutrices (quatre équivalents temps plein), d’un intervenant en sport et d’une intervenante bénévole en sciences, éducation civique et histoire de l’art. Elle est complétée par les religieuses de l’Annonciation, les assistantes maternelles et personnes chargées de l’encadrement des enfants pendant les temps de récréation et de repas.


L’école paroissiale Sainte Florence ne reçoit aucune subvention. Les frais de scolarité – volontairement accessibles pour accueillir les familles intéressées par le projet – ne couvrent qu’une partie des dépenses. Le fonctionnement de l’école n’est possible que grâce au soutien des donateurs (dons déductibles des revenus imposables).

 

 2---Affiche-Portes-ouvertes-ecole-Ste-Florence-29-02-2020.jpg

 

empatia.jpg

Ensemble prendre soin

Le soin est « véritable création qui, de l’enfantement à la mort, participe au mystère de la vie qui se cherche, de la vie qui éclot, de la vie qui lutte, de la vie qui s’estompe, de la vie qui ressurgit, de la vie qui sombre… »  (COLLIERE, M.-F. Soigner, le premier art de la vie, Ed. Inter Editions, Paris 1996, 453 p11.)

Un parcours en 5 soirées ouvert à tous publics. Proposé par la Pastorale de la Santé et de la Solidarité (Lodève), en partenariat avec les professionnels de santé et de l’accompagnement, les jeudis de 20h00 à 22h15.

Ce parcours est ouvert à tous, et la participation est libre, à l'une ou à l'ensemble des 5 soirées.
La première soirée, aura lieu le 05 mars, salle des conférences à la mairie de Lodève

Inscriptions : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


1- Prendre soin de tout l’homme : accompagner, s’accompagner

05 mars, salle des conférences, mairie de Lodève.

-  Patrick TRIAIRE, chef d’établissement Hôpital local-EHPAD-ESAT. "Quelle structure pour quel soin ? Enjeux et défis".

- Jeanne MOMBELLI, coordinatrice pastorale de la santé (Montpellier). "Chacun sa place La personne dans toutes ses dimensions".

- Véronique TENAILLEAU, aumônier coordinateur des cliniques. "De l’association non confessionnelle à l’aumônerie de santé".

- Nancy SEBE, psychothérapeute (Montpellier). "Rendre accessible l’inaccessible", Kite surf en tandem.


2- La personne dans sa fragilité

12 mars, salle des conférences, mairie de Lodève.

- Jean-François et Gisèle COSTES, éducateurs spécialisés, fondateurs des ateliers de Bentenac. "De la menace à la promesse".

- José NAVARRO, Agent de Surveillance de la Voie Publique ; pompier. "Près de vous".

- Dr Pascal VEYSSI, médecin généraliste, phytothérapeute, co-fondateur de l’ASP « Accompagner » (Saint Gaudens). "Accompagner quoiqu'il en coûte".

- Isabelle VAILLE, IDE soins intensifs néonatologie (Mulhouse). "Passer de l’autre côté" (à deux voix avec le Dr Pascal VEYSSI).


3- La personne dans sa dignité L’expérience de la Halte Solidarité

19 mars, salle du peuple, mairie de Lodève.

- Dr Bernard REDON, responsable du pôle santé-solidarité (Montpellier). "Sans papier : une maladie ?"

- Amélie CORPET, déléguée Hérault du Secours Catholique. "Ville et campagne : une même précarité ?"

- Berlende LAMBLIN, psychologue, psychanalyste (Montpellier). "Accompagner au premier regard : le droit à exister".

- Michèle NICOL, présidente de La main tendue (SSVP). "La nourriture en partage".

- Stéphanie CORBIN & Enkeleta LEPURI. "Migrant Si lointain et si proche" (à deux voix).


4- La personne dans ses combats.

26 mars, salle des conférences, mairie de Lodève.

- Dr Françoise MARTIN-DUPE, médecin en milieu rural. "A l’heure des déserts médicaux, une juste proximité".

- Olivier ESCALLE, agent des espaces verts en retraite. "Exister… "

- Guilhem PELTIER, MK libéral avec PC structure LAM (Montpellier). "Entre espoir et fatalité".

- Maryse FERACCI, aidante familiale. "Le trio famille-amis/soignants/soigné un partenariat pour la vie".

- Mireille COUTRY, ex-éducatrice F.A.S Institut des Aveugles (Still). "La réalité de l’autre".

- Marie-Christine AUDOUY, professeur de français, docteur en poésie. "Voir autrement".


5- La personne dans sa finitude.

02 avril, salle des conférences, mairie de Lodève.

- Dr Nicole SAMOUILLAN, médecin généraliste, gérontologue, ancien médecin coordonnateur EHPAD Orélia ; ex commandant des pompiers (31); co-fondatrice d’"Accompagner"; présidente d’A.M.I.S. "Un nouveau regard".

- Fabienne LUCAS, psychologue France Alzheimer. "Le lien à l’épreuve de l’oubli".

- Dominique CHAPUIS, IDE, musicothérapeute (Lodève). "Renouer avec l’autre".

- M-P DELCROIX, IDE psychiatrie, vice-présidente France Alzheimer. "Aider les aidants".

- Dr Sylvie SEITZ, chef de service de médecine polyvalente (Saint Gaudens), cofondatrice de l’ASP "Accompagner". "Vivant jusqu’au bout".

 Retrospective-des-rencontres-de-site.jpg

Samedi 07 mars, à la salle Saint-Guiraud de Béziers à 13h30, se dérouleront les assemblées Générales ordinaires des associations "Tourisme et Loisirs" et "Présence sur le Chemin de Compostelle" avec renouvellement des bureaux.
Adhésion (ou renouvellement) à ces associations sur place (5€ chaque carte).

Suivra la rétrospective en images des rencontres de 2019 et la présentation des projets 2020.

De mai à septembre 12 passejades ont été proposés. Le 1er août s’est déroulé le 22ème évènement estival à Sète. Entre le 16 juillet et le 13 août huit rendez-vous ont été donné pour les mardis du temps libre sur le littoral et dans l’intérieur des terres, au prieuré Saint Julien d’Olargues.

De juin à septembre, depuis Capestang, en passant par Poilhes, Colombiers, Ecluses de Fonséranes, Béziers, Villeneuve-lès-Béziers, Portiragnes, Vias, Agde, Marseillan et jusqu’à Sète une présence chrétienne le long du canal du midi à été assurée et des rencontres musicales proposées.

A cette occasion vous nous ferez part de vos remarques et suggestions et le programme de 2020 vous sera dévoilé par les équipes.

Inscription obligatoire auprès de Camille Migliassio : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / 06.17.18.62.53