Pour le week-end de la Pentecôte, les Dominicaines des Tourelles proposent 3 jours de rencontres autour de Thomas Gleb.

Retrouvez le programme complet des 3 jours ici:

Pour en savoir plus, le dossier de presse:

 

 

confadorationperpetuelleDans le cadre de l’année jubilaire de la Miséricorde, l’équipe de la Chapelle de l’Adoration Eucharistique de l’Eglise Saint-Denis a programmé un cycle de trois conférences.

Le lundi 2 mai, le Frère Jean-Honoré de la Trinité, carme du Couvent de Montpellier, donnera la deuxième conférence du cycle, à 15h puis à 20h30 sur le sujet :

« Les sacrements de l'Eucharistie et de la Réconciliation: dons de la Miséricorde du Père »

A l’issue de la conférence de 20h30, vous serez invité, si vous le désirez, à l’office de complies dans la chapelle de l’Adoration.

Cette Chapelle bénie le 12 octobre 2014 par Monseigneur CARRE a été aménagée pour permettre à tous ceux qui le désirent de s’inscrire pour une heure d’adoration eucharistique silencieuse, à toute heure du jour ou de la nuit, quel que soit le jour de la semaine. Depuis sa création, de nombreuses nuits de prière ouvertes à tous ont eu lieu dans cette Chapelle ; la dernière en date s’est déroulée du 4 au 5 mars pour les « 24 heures pour le Seigneur », demandées par le pape François. Et nous avons le plaisir de vous annoncer que pour la Solennité du Sacré-Cœur, vendredi 3 juin, journée mondiale de prière pour la sanctification du clergé, nous proposerons une nuit d’adoration ouverte à tous, de nombreuses célébrations, et deux conférences du Frère Arnaud BLUNAT, dominicain.

Pour rejoindre l’Eglise Saint-Denis, située au début la rue Rondelet et de l’avenue Clémenceau, vous pouvez utiliser les lignes 3 et 4 du tramway et descendre à l’arrêt Saint-Denis. Vous pouvez aussi vous garer au parking Gambetta.

Pour des informations supplémentaires :

le site : http://www.adorationperpetuelle34.com
le mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
le téléphone : 06 24 51 11 47 (répondeur)

Le lundi 28 mars 2016, quelques paroissiens de St Philippe du Vidourle, s'envolaient, en pèlerinage vers Rome, sous la conduite du père Régis Coste, à l'occasion de l'année sainte de la miséricorde, décrétée par le pape François.
Ils ont découvert, bien au-delà des chefs-d'oeuvre artistiques de l'époque romaine, Renaissance et moderne, la vie des Chrétiens martyres qui les ont précédés. Sur les traces de St Pierre et St Paul, ils ont plongé aux sources mêmes de leur foi.
En ces lieux chargés d'histoire, ils ont pu rencontrer, tout au long de leur parcours, une Eglise vivante dont ils ont pu mesurer l'universalité.
Quelle joie pour eux, d'avoir pu célébrer l'Eucharistie, sur la tombe de Pierre, fondateur de l' Eglise !
Ce temps, hors de leur quotidien, a été pour eux tous, un temps de réflexion intérieure et d'enrichissement spirituel
Chacun d'eux, en passant la porte sainte des 4 basiliques romaines, a porté avec lui, les soucis et les joies de sa famille et de sa communauté.
Lors de son audience, le pape François, s'appuyant sur le psaume 51 du roi David a rappelé le pardon miséricordieux de Dieu; et c'est avec beaucoup d'émotion que les 30000 personnes rassemblées sur la place St Pierre ont répété par 3 fois avec le pape « Dieu est plus grand que notre péché », il a ajouté : le pardon ne cache pas le péché, il le détruit à sa racine, il est le signe le plus grand de sa miséricorde, un don que tout pécheur est appelé à partager avec ses frères et tous ceux que le Seigneur a placé à côté de nous .car Dieu a crée l'homme pour qu'il soit debout, s'il prie et demande pardon, il devient une autre créature.
Comme le pape François nous y invite, que le Seigneur nous accorde par l'intercession de Marie, mère de miséricorde, d'être des témoins de son pardon car le pardon purifie le coeur et transforme la vie.

Mgr Pierre Marie Carré nous parle de l'Exhortation Apostolique du Pape François, diffusée ce jour vendredi 08 avril et qui fait suite aux deux synodes sur la famille.

   

Vous pouvez aussi lire une synthèse sur le site de la Conférence des Évêques de France.