Le 1er octobre dernier le Dre Sylvie Morishita a donné une conférence  dans la collégiale de Sérignan : "Le catholicisme au Japon : art et histoire du XVIe au XIXe siècle"

Les missions catholiques au Japon au XVIe siècle se sont développées dans le contexte de l'expansion ibérique en Extrême-Orient. Les convertis ont fait bon accueil à l'art religieux introduit par les missionnaires. Tout en présentant les traces iconographiques de l'action des ordres mendiants, Sylvie Morishita a réservée une large place à l'activité des jésuites dans l'introduction de l'art occidental, en particulier par la fondation d'une école d'art à Nagasaki. L'étude des principales œuvres et de leur contexte historique permet de reconstituer les différentes facettes de la mission du Japon et de la situer au sein des réseaux de la mondialisation ibérique qui ont permis une circulation artistique entre l'Europe, le Japon et le Nouveau Monde.
Les « chrétiens cachés » du Japon ont fait la trame du dernier film de Martin Scorsese « Silence » sorti en février. Saint Guillaume Courtet, né à Sérignan, a débarqué clandestinement au Japon le 10 juillet 1636 pour leur porter assistance. Arrêté, torturé, il est mort martyr à Nagasaki au soir du 29 septembre 1637.
L’APAPEC, association de ses parents et amis, a invité Sylvie Morishita qui vient d’obtenir un doctorat à l’université de Strasbourg avec sa thèse sur l'art des missions catholiques au Japon.  À travers la présentation d’une riche iconographie elle nous a partagé l’état des connaissances sur ces près de trois siècles de transmission cachée de l’Évangile.

 

La veille samedi 30 septembre, c’est devant une trentaine de participants, venus des 2 paroisses St Guillaume Courtet et Pont de Caylus, que Régis Huguet et Anne Vinson ont animé une journée de formation sur le thème « Célébrer et prier en Eglise ». Cette rencontre voulu et mis en place par les 2 équipes d’animation pastorale a permis de revenir sur les fondamentaux de l’Action Liturgique. Le repas partagé a soudé un peu plus les participants. Au dire de beaucoup cette formation a été appréciée et fera l’objet d’une suite au cours de l’année.

Samedi 7 octobre c’était au tour des petits de l’Eveil à la foi de se retrouver. Accompagnés des mamans et de quelques papas la rencontre était centrée sur l’arbre qui grandit. Un conte, un chant, regardé et mimé par tous, parents et enfants, des activités, du découpage et ou coloriage, le verre de l’amitié pour terminer ont agrémentés cette 1ère rencontre. Sur chacune des 2 paroisses c’est chaque mois que les enfants et parents se retrouvent. Les catéchistes qui accompagnent se forment et préparent avec celles de Béziers. Le prêtre essaie d’être présent pour parler avec les parents tandis que les enfants font leurs activités.

 Les plus grands Ce2-Cm2 avaient commencé les rencontres par une sortie vélo à la chapelle de la Maïre à Sérignan Plage, accompagnés par des parents, des paroissiens. A midi le repas partagé refaisait les forces de tout le monde avant de rentrer. Les messes « en famille » avaient eu lieu les 17 et 23 septembre. Elles rassemblent parents et enfants avec la communauté chrétienne 1 fois/mois sur chacune des 2 paroisses, quelques unes sont communes aux 2 – ensemble on est plus fort !