Diacres_04.jpg

"Fraternité diaconale au service d'une Eglise communion de disciples"

Le 30 novembre 2019, animée par Régis Huguet, en trois topos et trois temps de carrefours, avec Laudes et Vêpres de la Saint André.

UN DIACONAT QUI FAIT SIGNE

"L’Église maison témoin" d’un salut pour tous : dans un département où les constructions fleurissent, cette image parle. Qu’en méditant Lumen Gentium, nous puissions, année après année, redécouvrir et témoigner en vérité d’une "l’Église en quelque sorte sacrement du salut". Car Jésus-Christ reste bien La Lumière des Nations ; Il est le Sacrement et le Visage parfait d’un Dieu Père qui n’a de cesse de vouloir faire participer tout homme à sa propre vie et rassembler toute l’humanité au sein d’une seule fratrie.

Le diaconat rappelle à temps et à contretemps ce qu’est l’Église pour Dieu et pour le monde : tout comme le Christ, l’envoyé du Père, l’Église se fait servante et témoin d’une charité qui ne vient pas d’elle et qui remet l’Homme debout.

L’Église, sacrement du Royaume nous invite à rejoindre le combat mené par le Christ aux côtés des hommes pour que l’espérance l’emporte sur la désespérance pour que la Vie l’emporte sur les puissances de mort.

UN DIACONAT QUI SE REÇOIT D’UNE FRATERNITE

Après le bâtiment, nous sommes passés à l’agriculture avec la parabole du semeur qui nous remet devant un Dieu semant abondamment dans le cœur de tous les hommes, et ce terreau fraternel capable de se laisser féconder avec bonheur par la Parole afin de produire du fruit pour nourrir le monde d’une espérance qui rassasie.

Une invitation pressante à passer d’une vie d’équipe au témoignage d’une fraternité ecclésiale et missionnaire : nous ne pouvons faire signe qu’avec nos frères et au sein d’une fraternité active ; "car c’est à l’amour que nous aurons les uns pour les autres qu’on nous reconnaîtra comme disciples du Christ" nous dit St Jean dans son Évangile (Jn 13).

Avec "sourire" nous nous sommes fait rappeler la fameuse devise "Un pour tous, tous pour un" qui traduit la vocation d’Israël et de l’Église : un peuple choisi en vue de la manifestation du projet de Dieu pour tous les hommes afin que tous ne fassent plus qu’un en Dieu.

Dans notre Église particulière (notre diocèse), nous, les diacres, sommes ordonnés pour le bien de tous, et au service de la communion.

Que nous puissions devenir ensemble, comme St Paul, ces passionnés du Christ et ces grands brûlés de l’Évangile.

Diacres_01.jpg

ENJEUX SPIRITUELS ET MISSIONNAIRES DE LA RECEPTION DE L’ORIENTATION DIOCESAINE

Là où nous nous attendions finalement à passer enfin à l’action, voici qu’on s’entend dire que "Tout acte missionnaire est d’abord contemplatif" : le Christ nous exhorte d’abord à accuser réception que la moisson est abondante et que nous, les ouvriers, ne serons jamais assez nombreux pour tout récolter (Luc 10).

Il nous faut d’abord dire merci pour cette abondante moisson et prier le maître de cette moisson avant de nous mettre, comme notre Seigneur, "en sortie" et passer à table et servir ; c’est ainsi qu’on évangélise et que l’on favorise la rencontre avec Celui qui vient, le Prince de la Paix.

Oui, le service des tables, ça nous connaît, nous les diacres, non ? Alors, priez pour nous afin que notre fraternité diaconale puisse croître et se fortifier, afin qu’elle devienne vraiment le signe vivant d’un Dieu qui vient s’asseoir à notre table, partager notre condition, nous rassasier de sa Parole et prendre soin de nous.

Oui, que nous devenions signe d’une Église qui se fait plus que jamais, le prochain de tout homme et en particulier des plus fragiles.

François Leheup, diacre.

Diacres_02.jpg

PRTL_Pezenas_Site.jpg

La Pastorale des Réalités du Tourisme et des Loisirs organise une nouvelle session de formation/sensibilisation sur le thème : "Accueillir, comprendre, faire découvrir nos églises". En y participant cela ne vous engage pas mais vous permettra d'apprendre et de voir par la suite si vous vouliez aller plus loin.

A noter qu'en début d'après-midi les participants se sépareront en deux groupes selon le thème : les chemins de Saint Jacques de Compostelle, soit repères méthodologiques d’une visite et la sensibilisation des jeunes au patrimoine religieux.

Elle aura lieu le samedi 14 décembre 2019 à partir de 8h30 à Pézenas, à la maison paroissiale (19, rue Henri Reboul, Pézenas).

Pour des raisons d’organisation il est indispensable de s’inscrire auprès de Myriam Sirventon en retour par e-mail en indiquant le nom, prénom, lieu de résidence et numéro de téléphone, ou par courrier en renvoyant le bulletin d’inscription pour les personnes n’ayant pas une adresse électronique.

Profitez de cette session gratuite pour vous même et dans un deuxième temps si vous le voulez, vous intégrer dans une équipe dans votre paroisse et faire découvrir votre église et accueillir sur le chemin de Compostelle.

(Accès voiture limité et difficile le samedi. Privilégier les parkings gratuits, « Parking La Vigneronne », « Parking François Curée » ou parking le long de l’avenue Paul Vidal de la Blache. Parking payant « Boby Lapointe ».)

Voir le programme

Téléchargez le bulletin d'inscription

 

Logo_CC.jpg

Cette semaine nous inaugurons une nouvelle rubrique dans notre lettre d'informations diocésaine !
L'association Chrétiens et Cultures, nous apportera régulièrement un regard sur les films à l'affiche. 
Cette semaine, Denis Nové-Josserand nous livre son billet sur "J'accuse" de Roman Polanski, "Le Traitre" de Marco Bellocchio et "Les Éblouis" de Sarah Suco.

Veillee_Site.jpg

Comme chaque année, les Veillées de prière pour la Vie sont organisées dans notre diocèse : 

- Vendredi 29 novembre à 20h00, à l'église Notre Dame des Tables, présidée par Mgr Carré.

Samedi 30 novembre à 20h00, à l'église de Saint Martin de Londres.

Mardi 03 décembre à 18h30, à l'abbatiale Sainte Marie de l'Assomption. 

SDIC_Site.jpg

Que faire pour transmettre la foi à nos petits-enfants dans la société actuelle ?

Transmettre la foi au sein des familles n’est pas facile dans notre société qui a beaucoup changé. Le projet pastoral paroissial, déclinant l’orientation diocésaine, prévoit d’"Annoncer l’Évangile aux enfants, aux jeunes, à leurs parents, et avec eux". C’est pourquoi les paroisses Saint Barnabé - Saint Jacques de Compostelle (Castelnau-le-Lez, Clapiers, Jacou, Le Crès) ont fait, de l’annonce de la foi, un thème de réflexion et de partage pour l’année liturgique 2019-2020.

En ouverture, Marie-Hélène Durand, responsable du SDIC, service diocésain de l’initiation chrétienne (catéchèse et catéchuménat), a donné une conférence le 16 novembre dernier sur le thème "Que faire pour transmettre la foi à nos petits-enfants dans la société actuelle ?". Ensuite, les 70 participants ont partagé en petits groupes leurs préoccupations et leurs pratiques avant la messe du samedi soir.

La conférence a abordé les questions suivantes : Qui sont les adultes aujourd’hui ? Qui sont les grands-parents d’aujourd’hui ? Quelles en sont les conséquences pour la transmission de la foi ? Qui transmet la foi ? Quelles sont les contraintes légales et canoniques ? Que peuvent faire les grands-parents pour contribuer à transmettre la foi à leurs petits-enfants dans les différentes situations familiales ?

Ensuite, les paroissiens pourront approfondir leur foi et apprendre à en témoigner et à l’exprimer plus facilement. Pour cela, ils pourront travailler le livre "Les grandes questions des enfants - Qui donc est Dieu ?", de Stanislas Lalanne, assister à la conférence-débat du Père Jésuite Dominique Salin le 2 février et participer à 4 ateliers pendant les mardis du Carême.